La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Jane Smiley

Ouvrages chroniqués

Dix jours dans les collines d’Hollywood
de Jane Smiley
2008
Dix jours et dix personnages : ce ne sont pas loin d’une centaine d’histoires qui sont distillées par ce roman, empruntant sa structure narrative au fameux Décaméron de Boccace. Nous sommes sur les collines luxueuses d’Hollywood, dans une maison du dernier chic, là où se croisent producteurs, cinéastes, actrices et galeristes, beauté et séducteurs entichés de modes diverses et pittoresques. Max et Héléna reçoivent d’un coup « La fille ! L’ex-femme ! Le meilleur ami ! La voisine ! On dirait un scénario de film d’horreur. » Les mythes du talent et de la beauté, dont chacun ici est plutôt...
Thierry Guinhut
juin 2008
Le Matricule des Anges n°94
Le Paradis des chevaux
de Jane Smiley
Sur les trois années que dure cet hymne au cheval, le livre met en scène les parcours divergents d’entraîneurs, d’éleveurs, de jockeys et de propriétaires plurimilliardaires. De New York à la Floride, en passant par le Maryland ou la Californie, d’idylliques destins se tressent lors d’autant de grandes courses prétextes à l’élévation du pur-sang au rang d’être humain sensible. Avec naïveté (le monde décrit ici est à l’abri de la moindre arnaque et quasi ignorant du dopage -lire les ouvrages de Dick Francis, cité page 377), humour et légèreté, l’auteur semble épuiser son hippique sujet....
Gerardo Lambertoni
décembre 2001
Le Matricule des Anges n°37