La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Jean-Baptiste de Seynes

A propos

Épingler le vent La poésie de Jean-Baptiste de Seynes se reconnaît à l’oreille. Sa tonalité rauque, sa violence pulsive, son ironie et ce qu’elle déplace dans la syntaxe, en font l’une des plus vivantes parmi celle qui s’écrit aujourd’hui. 1. Il y a l’arbre, 2 : Âge poreux, Vif, Leçon d’adieu, 3 : Nuit et jour, vivant suivant : ces cinq livres, écrits sur vingt ans, se concentrent autour d’une étude sur le vent. Comme si le poème n’était, déjà, face à l’homme, qu’une sorte de baudruche, du vent, du rien, quelque chose qui ne tient pas une minute face à la dure réalité rugueuse… Certes, et la question est « tour à tour creusé(e), et creusant, l’épineuse » (Vif) tourne inlassablement dans la langue de son auteur. Cela tient à sa patience, à ce qui doit être lentement senti, et passé dans des mots, dans un espace ouvert pour...
janvier 2007
Le Matricule des Anges n°79