La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Jean-Baptiste Del Amo

Ouvrages chroniqués

Règne animal
de Jean-Baptiste Del Amo
2016
Avec un quatrième roman qui explore, sur fond de mutation de l’univers rural, l’être confronté à ses parentés animales, Jean-Baptiste Del Amo s’affirme comme l’un de nos meilleurs écrivains. Elle a du corps la phrase de Del Amo, elle installe une forme de présence où semble se ramasser le cœur intime des choses. Comme si, au terme d’un savant – ou d’un inné – partage entre le voir et le sentir, elle parvenait à saisir et à rendre ce qu’il y a de plus que l’apparence visible. Et ce jusque dans l’énoncé des vérités les plus terribles. Comme celles qu’impose l’histoire, ici racontée, d’une petite exploitation familiale vouée à devenir un élevage porcin. Une histoire courant du début à la fin du vingtième siècle, impliquant cinq générations, et dont l’une des premières phrases...
Richard Blin
septembre 2016
Le Matricule des Anges n°176
Une éducation libertine
de Jean-Baptiste Del Amo
2008
Roman de toutes les fanges et de tous les fastes, l’Éducation libertine de Jean-Baptiste Del Amo est déjà l’œuvre de nuit d’un futur grand. Premier roman peut-être, mais vrai tempérament d’écrivain. Il a du culot, du panache, ce Jean-Baptiste Del Amo. C’est un prolixe, un exubérant, un obsédé textuel. À 26 ans, fort de son approche émotionnelle du monde, il nous offre 450 pages d’un roman vénéneux, suffocant, ruisselant de pulsions, de sensations, d’odeurs. Ça sent la tripe et la merde, les corps transpirants et le sexe encrassé, la boue mais aussi les parfums jaillissant « de la froissure des taffetas ». Une véhémence, une outrance en phase avec le thème, l’éducation libertine de Gaspard, un « fils de rien, produit de...
Richard Blin
septembre 2008
Le Matricule des Anges n°96