La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Jean Grenier

A propos

Aux portes de l'être Publié en 1933, ce recueil de proses explore les solitudes de l’âme humaine. La quête métaphysique de Jean Grenier. Pour les Romains, qui usaient de la polysémie comme nous nous usons du vocabulaire abstrait, « insula » désignait aussi bien une île, une maison isolée, un îlot de maisons, ou un temple. On a même pu voir, sous la plume de Cicéron, ce substantif référer à un quartier de Syracuse… Sous celle de Jean Grenier (1898-1971), le nom « île » conserve ce flou sémantique, et l’on serait bien en peine de localiser sur une carte les parcelles de terre ferme sur lesquelles il écrit. Une île, chez lui, ce peut être une chambre mansardée « bâtie comme une cellule de navire », un séjour à Barcelone, tel...
juillet 2009
Le Matricule des Anges n°105

Ouvrage chroniqué

Sous l’occupation
de Jean Grenier
Lorsqu’il entreprend en octobre 1939 de noter les propos de ses concitoyens, le philosophe et homme de lettres Jean Grenier (1898-1971) a le projet de faire l’état de l’opinion publique française. Son témoignage, Sous l’occupation, donne à entendre en direct les propos du quidam rencontré dans un train mais aussi ceux du personnel de l’administration, très informatifs, et du monde des Lettres, croustillants parfois. Après une tentative de mise au net de ses papiers dans les années 1950, Jean Grenier a conçu que le manuscrit n’était pas publiable. Trop volumineux peut-être, il arrivait à...
Éric Dussert
juillet 1997
Le Matricule des Anges n°20