La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Jean-Paul Iommi-Amunategui

Ouvrages chroniqués

La Tradition des larmes
de Jean-Paul Iommi-Amunategui
2022
Il est des ouvrages, des essais notamment, qui en explorant un sujet dessinent un portrait en creux de celui qui l’écrit. Il en était ainsi d’Autoportrait en nature morte (Équateurs, 2020). La question lui avait été alors posée (Lmda N°212-213) : « Un portrait en creux, soit, mais, si cela pouvait avoir un sens, un creux fait de bris et dont la forme finale serait elle-même un fragment recomposé, décomposé peut-être… » Avec La Tradition des larmes, Jean-Paul Iommi-Amunatégui s’en vient chez les mystiques enquêter autour du « don des larmes » de la tradition chrétienne que l’on retrouve...
Dominique Aussenac
juillet 2022
Le Matricule des Anges n°235
Autoportrait en nature morte
de Jean-Paul Iommi-Amunategui
2020
Retiré du monde, Jean-Paul Iommi-Amunatégui nous convie dans sa chambre noire, mélancolique et érudite. Que retenir d’une vie ? Des hauts, des bas ? Tout un slalom machinal entre des ombres comme le clamait Léo Ferré ? Né au Chili en 1947 d’un père poète et universitaire, et d’une mère, Xiména, d’une grande beauté, immortalisée par Man Ray et qui partagea la vie d’un autre poète, Vicente Huidobro, Jean-Paul Iommi-Amunatégui enchaîna les allers-retours entre Santiago et Paris avant de s’y installer définitivement. Passé de l’archéologie à l’histoire, il devient successivement responsable du supplément littéraire du Matin de Paris dans les années 80, éditeur au Quai Voltaire, puis coordonne...
Dominique Aussenac
mai 2020
Le Matricule des Anges n°212-213