La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Joan Sales

Ouvrages chroniqués

Gloire incertaine
de Joan Sales
2018
Réédition du roman-fleuve du Catalan Joan Sales sur la guerre d’Espagne, aux visions tourmentées et aux interrogations métaphysiques. L’histoire de l’élaboration de certaines œuvres pourrait tenir lieu de véritable roman. Tel est le cas de Gloire incertaine, titre emprunté à William Shakespeare. Véritable palimpseste écrit et réécrit depuis sa première parution en 1953 à la mort de son auteur, qui se jouera sans relâche de la censure franquiste. Au total, dix versions différentes du premier roman évoquant la guerre d’Espagne, écrit en catalan par un de ses protagonistes engagé du côté des vaincus. Mais dont la finalité – « Témoigner la vérité contre le mensonge noir et le mensonge rouge » –, en condamnant les exactions...
Dominique Aussenac
janvier 2019
Le Matricule des Anges n°199
Gloire incertaine (suivi de) Vent de la nuit
de Joan Sales
2007
L’unique roman de Joan Sales (1912-1983), écrivain catalan atypique doté d’une langue remarquable, est enfin disponible dans sa version intégrale hommage à l’insurrection de l’esprit dans sa quête des vérités de la guerre d’Espagne. On a beaucoup parlé ces derniers jours en France d’une lettre d’adieu écrite par un jeune homme de 17 ans à ses parents en 1941 avant de tomber devant les balles nazies, lettre exemplaire de sacrifice, dont pourtant certains jeunes intégristes d’aujourd’hui, formés à sauter dans la foule avec une ceinture d’explosifs à la taille ne bifferaient pas un mot, et contre laquelle s’inscrit ce roman volumineux portant la voix des survivants, ceux de la Guerre « civile » d’Espagne mais aussi de toutes les guerres qui ont et continuent de traverser notre siècle, semant atrocités, déportés et camps...
Delphine Descaves
juin 2007
Le Matricule des Anges n°84