La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Joël-Claude Meffre

Ouvrages chroniqués

Tique
de Joël-Claude Meffre
2010
Tique est avec Trois figures d’oubli (Tarabuste, 2009) un livre de mémoires, hantées par la disparition, la mort, y compris celle des animaux, les vies pauvres et minuscules, à l’exemple de ce quasi reclus, avec lequel nous pourrions nous confondre, devant sa boîte de sardines (dans le texte éponyme final). En une prose parfois proche de celle d’Antoine Emaz, Meffre relate pudiquement, sans pathos, l’attente, le geste mécanique, la descente lente de la pâte, l’arête sur le côté de l’assiette : « Tu manges avec la fourchette en argent un peu tordue, aux dents très usées, venue du tiroir de...
Emmanuel Laugier
avril 2010
Le Matricule des Anges n°112
Trois figures d’oubli
de Joël-Claude Meffre
2009
Auteur d’une dizaine de livres, dont les poèmes épurés de L’Abord (Fata Morgana, 2003), Joël-Claude Meffre a toujours lié l’empreinte de la géographie et l’étude de ses sous-sols à la façon dont se construisent les strates de mémoires, mais aussi à la répercussion qu’elles ont sur l’acte de voir. Que l’homme soit archéologue n’y est certes pas pour rien mais il est assez rare que se répondent deux domaines en apparence éloignés. Trois figures d’oubli, peut-être avec une netteté poétique plus forte encore, le démontre à nouveau à partir de territoires de montagne : la première partie...
Emmanuel Laugier
septembre 2009
Le Matricule des Anges n°106