La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur John Barth

Ouvrages chroniqués

Le Courtier en tabac
de John Barth
2015
Dans un roman luxuriant et rabelaisien, John Barth (né en 1930) présente les tribulations d’un poète au Maryland. Le Courtier en tabac est de ces livres qui en imposent d’abord par leur poids, comme 2666 de Bolaño, JR de William Gaddis, ou Le Grand Roman de Ladislav Klíma… De ces sommes romanesques qui impressionnent par leur épaisseur. Mais le livre une fois ouvert, c’est par la matière qu’ici il surprend. Qu’est-ce qu’un lecteur, aussi bienveillant soit-il à l’égard de l’auteur, peut raisonnablement attendre d’un roman de près de 800 pages qui commence par la description d’un certain Ebenezer Cooke, donné pour un authentique poète anglais de la fin du XVIIe siècle, dont le physique semble tenir à...
Didier Garcia
janvier 2016
Le Matricule des Anges n°169
Le Courtier en tabac
de John Barth
2003
Quand un jeune puceau découvre l’Amérique et le vice… Les mythologies du facétieux John Barth sont farcies d’insolence, de drôleries et d’érudition. Vertigineux et cocasse. Que raconter quand tout a été dit ? Se faire bernard-l’ermite, et investir une coquille vide ? Jouer, de parodie, de pastiche, multiplier les variations et les jeux de miroirs infinis avec les formes ? Tel pourrait être, au vu de son œuvre, et plus spécialement de ce mythique Courtier en tabac (Sot-Weed Factor en version originale), publié en 1960, l’approche littéraire de John Barth. Pour l’écrire, Barth a recyclé un matériau (textes et archives) à l’origine rassemblé pour un projet, abandonné à mi-course, d’une centaine de contes sur sa province natale, le Maryland. Et notamment, un...
Bertrand Serra
mars 2003
Le Matricule des Anges n°43