La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Jörn Gruber

Ouvrage chroniqué

Le Livre d’or des Troubadours
de Jörn Gruber
1998
Voyage au cœur d’un art lyrique majeur, souvent occulté ou caricaturé : la poésie des troubadours. Publication d’une anthologie très courtoise. De l’aube du XIIe au XIVe siècles fleurit en Occitanie, ainsi que sur les prolongements catalans d’un côté, et de l’autre pas encore italiens, l’art du trobar. Trobar, du latin tropare signifie composer, inventer un air, un poème. Le trobar est une pratique élaborée d’entrebescar motz e sos, d’enchevêtrement de mots et de sons autour d’une razo, un thème, un sujet particulier… Enchevêtrement amoureux, aussi. Bernat Marti (1150 env.) chante « je vais enchevêtrant les mots et affinant les mélodies comme la langue est enlacée dans le baiser. ». Le trobar est tendu, sous-tendu par un...
Dominique Aussenac
mai 1999
Le Matricule des Anges n°26