La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Lorette Nobécourt

Ouvrages chroniqués

Substance
de Lorette Nobécourt
Un homme parlerait et dans ses mots presque tout pourrait être dit, les images des rêves, les sensations d’avant les mots, les mouvements de tous les hommes sur la terre, les mouvements des nuages et des nuages la substance même, le sang qui coule dans les veines des hommes et du mouvement de l’amour la puissance de métamorphose, la puissance de ce qui se lève dans les mots de l’amour et qui dépasse ce que les mots peuvent dire. Écrivant Substance, son quatrième texte, Lorette Nobécourt dresse la scène d’un théâtre impossible. Elle y mêle aux péroraisons d’un idiot les fulgurances du...
Xavier Person
décembre 2001
Le Matricule des Anges n°37
La Démangeaison
de Lorette Nobécourt
1994
Je suis cette petite fille au psoriasis fou, tapie derrière les vitres de sa chambre, qui attendait de la rue qu’elle lui livre le mystère." Il n’est pas simple d’être différent des autres, surtout si cette différence se manifeste par une atroce maladie de peau qui à la fois défigure et provoque une perpétuelle démangeaison. De ce sujet plutôt simple, Lorette Nobécourt se lance dans une sorte de métaphore sur la difficulté de vivre parmi les autres, fait de cette démangeaison une maladie qui apparaît comme le discours du corps pour dire la haine que l’on a pour ceux qui vous ont fait ce...
Alex Besnainou
mars 1995
Le Matricule des Anges n°11