La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Lucien Aressy

A propos

Bohème un jour, bohème toujours Fils de peintre, Lucien Aressy, ex-étudiant en médecine, aura voué sa vie durant un culte aux arts et aux artistes. La bohème est bien morte, et, contrairement au phénix, elle ne renaîtra pas de ses cendres. » C’est ainsi que Lucien Aressy concluait en 1923 son ouvrage le plus fameux consacré à La Dernière Bohème (Jouve ; rééd. 1944). Bien certain que ses jeunes années ne reviendraient pas, il y évoquait la bohème qu’il avait connue durant ses propres quarante premières années (il était né le 20 septembre 1883 à Paris), et celle dont il n’avait pu avoir qu’un écho puisqu’elle appartenait à Paul Verlaine et à ses contemporains. Son cheminement mémoriel menait Aressy de Verlaine au groupe de...
novembre 2021
Le Matricule des Anges n°228