La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Luis Mizón

Ouvrage chroniqué

La Rumeur des îles blanches (suivi de) Grand erg Illustration(s) de Jean-Michel Marchetti
de Luis Mizón
2005
Avec la lumière du pays natal comme boussole secrète, Luis Mizón évoque un Chili berceau de tous les trésors comme de tout le périssable. Il a la parole brève, lapidée de lumière, ouverte aux vibrations fragiles de la beauté. Son vers est fait d’écoute et de regards, d’appel et d’accueil. Des poèmes brûlés de blancheur, d’attentes embrasées, de vent plus ou moins fleuri, d’invisibles rumeurs, d’apparitions parfumées. Il faut imaginer un feu toujours baptismal, et autour duquel le poème édifierait sa demeure. « Maison de papier / découpée par des ciseaux de feu / donne-moi ta table / ton assise / et ton lit / laisse-moi vivre / sur ta racine de pierre // donne-moi ta poussière de lumière / des fleurs et des jours / le temps...
Richard Blin
février 2006
Le Matricule des Anges n°70