La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Luis Sepulveda

Ouvrages chroniqués

Nom de torero
de Luis Sepulveda
1996
Il est des écrivains qui flirtent le temps d’un ou deux livres avec le genre policier ou le roman noir. C’est le cas de Luis Sepúlveda avec son dernier roman Nom de torero. Si l’on en croit la dédicace, c’est Paco Ignacio Taibo II qui l’a « embarqué » dans « l’aventure du roman noir ». Mais plus qu’un guide, Paco Taibo est un complice et ils partagent une même esthétique du roman noir. Sa forme leur paraît inséparable d’un certain contenu. « Dans ces histoires les individus que je considérais comme de mon bord perdaient systématiquement mais ils savaient pourquoi ils perdaient comme s’ils...
Christophe David
mars 1995
Le Matricule des Anges n°11
Le Monde du bout du monde Illustration(s) de Lorenzo Mattotti
de Luis Sepulveda
1999
Une bonne brassée d’alizés que ce Monde du bout du Monde. A travers les fjords du Pacifique Sud, la chicha de pommes et les pirateries séculaires, un journaliste allemand, spécialiste d’écologie maritime, part à la recherche, sur les côtes chiliennes de son enfance, d’un baleinier-usine japonais, le Nishin Maru. Polar d’investigation sur fond de légendes océaniques, ce roman est un bel hymne en faveur du respect des conventions internationales. Luis Sepùlveda est l’auteur du Vieux qui lisait les romans d’amour, prix du roman d’évasion 92. Métailié, 131 pages, 78 FF...
janvier 1993
Le Matricule des Anges n°3