La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Lydia Tchoukovskaïa

Ouvrages chroniqués

Entretiens avec Anna Akhmatova
de Lydia Tchoukovskaïa
2019
Entretiens avec Anna Akhmatova, de Lydia Tchoukovskaïa Si la qualité de notre vie dépend en grande partie des personnes que nous côtoyons, je dois dire qu’une fois de plus, j’ai eu beaucoup de chance, car je viens de passer des mois en compagnie de ces deux femmes peu ordinaires que sont Lydia Tchoukovskaïa et Anna Akhmatova. En effet, les éditions Le Bruit du temps m’ont chargée de l’édition d’un ouvrage qui est, sous bien des aspects, capital dans l’histoire de la littérature russe du XXe siècle : les Entretiens avec Anna Akhmatova, un journal tenu au jour le jour par Lydia Tchoukovskaïa (de 1938 à 1940, et de 1952 à 1966) sur ses entrevues...
mai 2020
Le Matricule des Anges n°212-213
La Plongée
de Lydia Tchoukovskaïa
2015
Rédigé sans espoir de publication, La Plongée est l’exercice salutaire pratiqué par Lydia Tchoukovskaïa pour survivre à la brutalité irrationnelle et à la douleur. La parole et la mémoire, ce sont les deux piliers auxquels la Russe Lydia Tchoukovskaïa s’accrocha quand on lui eut retiré celui qu’elle aimait, et qu’on l’eut laissée dans le doute sur la destinée de cet homme fusillé dès son arrestation en 1938. En plein cœur des grandes purges staliniennes, seul l’espoir permettait de tenir et elle tint, longtemps, dans le silence assourdissant et les humiliations d’une administration terrible, tout en imaginant le sort de son mari qu’elle pouvait croire dans un camp, « condamné à dix ans sans courrier ». Lorsque put paraître dans les années 1980 La...
Éric Dussert
janvier 2016
Le Matricule des Anges n°169