La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Mark Twain

A propos

L'école buissonnière Servi par deux nouvelles traductions, Mark Twain enchaîne avec bonheur les péripéties comme d’autres enfilent les perles. S’il fallait dire deux mots du génie de Mark Twain, de son vrai nom Samuel Langhorne Clemens (1835-1910), on dirait sans doute qu’il se situe sur l’abscisse de la modernité. Par l’esprit tout d’abord. Il fut en effet l’un des premiers à abhorrer ouvertement l’impérialisme américain et son esprit de conquête, évoquant régulièrement dans les diverses revues pour lesquelles il écrivit l’inculture avec laquelle l’Américain moyen envisage l’épreuve de l’étranger. Twain, lui, était un grand voyageur. L’Europe et la Polynésie n’avaient aucun secret pour lui. Féru de navigation, il parcourut le...
février 2009
Le Matricule des Anges n°100

Ouvrages chroniqués

N°44 : Mysterieux étranger
de Mark Twain
2011
Dans un récit inédit aux allures de poupées russes, Mark Twain saisit la face grimaçante d’une humanité cruelle et corrompue. De Mark Twain (1835-1910), l’opinion publique s’est évertuée à retenir l’image du père de Tom Sawyer et Huckleberry Finn. Elle connaît sa propension naturelle aux traits d’esprit foudroyants et autres saillies verbales à l’encontre de l’ordre moral. La dernière décade de son existence lui offrira l’occasion de s’adonner à ce qui allait devenir un exercice philosophique et stylistique d’une importance capitale au sein même de son œuvre. Numéro 44, le mystérieux étranger, fruit du travail des éditions Tristram et du traducteur Bernard Hoepffner, doit donc s’envisager comme une histoire tout...
Benoît Legemble
mai 2011
Le Matricule des Anges n°123
L' Autobiographie de Mark Twain
de Mark Twain
2012
Il a fallu attendre 2010 pour lire la version complète de L’Autobiographie de Mark Twain  ; une clause de son testament interdisait toute divulgation intégrale avant cette date. Ce sont donc des versions fragmentaires qui ont vu le jour jusqu’à présent, et notamment l’Autobiographie parue aux Éditions du Rocher en 2003. Homme d’esprit, Mark Twain était aussi un sage, il avait préparé soigneusement la publication de cet écrit colossal dont le seul premier volume (sur trois) comporte plus de huit cents pages. Si l’on considère que la plupart de ses grands romans sont morceaux...
Éric Dussert
novembre 2012
Le Matricule des Anges n°138