La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Michel Baglin

Ouvrages chroniqués

Des ombres au tableau
de Michel Baglin
Des Ombres au tableau de Michel Baglin « Si je laissais aller ma plume, j’écrirais que la ville retrouve sa vérité. » C’est le genre de phrase dangereuse à laisser traîner dans ses textes… Certes, le recueil de Michel Baglin est d’une bonne tenue, la formule y est simple, la narration correctement menée. Est-ce cela précisément le secret censé garder leur part d’ombre aux tableaux que constituent ces onze nouvelles ? Certaines ont un air scolaire de « bonnes rédactions » de commande. Des descriptions inutiles (le comble pour une nouvelle) et des chutes souvent sans surprise et sans...
Karine Gantin
avril 1994
Le Matricule des Anges n°8
L' Obscur Vertige des vivants
de Michel Baglin
Trois livres. Trois textes hors-textes. Pour faire bouger les genres : trois charnières. Un livre d’entretien comme un long poème. Un livre poétique, en forme d’entretien avec soi-même. Et un troisième, au titre de vertige. Dans la collection Rencontre, chez Dumerchez éditeur, Veira Da Silva par Bernard Noël. « Où trouver la justesse aujourd’hui sinon dans la relation amicale ? Et si quelque chose comme la vérité peut encore exister, n’est-ce pas à travers cette justesse-là et les choix qu’elle impose ? Le mot « rencontre » exprime ce qui fonde la réalité du face à face et du dialogue : il est l’enseigne de cette collection pour témoigner à la fois d’une orientation et d’une pratique…. » C’est à partir de ce postulat que Bernard Noël a vécu et écrit cette double rencontre avec Veira Da Silva, parue en 1977...
Dominique Sampiero
octobre 1994
Le Matricule des Anges n°9