La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Natacha Michel

Ouvrages chroniqués

Sortie de route : Romans rapides
de Natacha Michel
2017
Natacha Michel invente le « roman rapide » : méditations, portraits, nouvelles en rêve – pour dire notre commune humanité fragile. Il était possible de voir, il y a déjà quelques décennies, dans certaines pages du Nouveau Roman, dans leurs longues et méticuleuses descriptions objectives (Gérard Genette et la narratologie parlent alors avec justesse de pause), l’équivalent du ralenti cinématographique – et certains disaient s’y endormir. Mais l’inverse, l’accéléré donc, ne semblait pas, en littérature, avoir été tenté. Une attention extrême portée aux mots, la délicatesse des notations descriptives ou psychologiques, l’usage adéquat de l’ellipse, un dosage savant des types de discours, le jeu sur les narrateurs, ce...
Thierry Cecille
janvier 2018
Le Matricule des Anges n°189
L' Éducation de la poussière
de Natacha Michel
Suzanne Klein a perdu son jeune homme de fils il y a un an, elle est depuis lors aux prises avec sa souffrance ; à La Nouvelle-Orléans, elle abandonne le cycle de conférences littéraires qu’elle devait mener, se fait engager sous une fausse identité comme femme de ménage, avant de devenir ouvrière dans un bateau de clandestins. Présenter ainsi le roman n’est pas vraiment faire œuvre de résumé, car Natacha Michel n’en dit guère plus en matière de narration : son attention se porte toute entière sur la description de la douleur, et les quelques éléments épars de contingence (êtres et...
Gilles Magniont
septembre 2000
Le Matricule des Anges n°32