La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Paula Fox

Ouvrages chroniqués

Le Dieu des cauchemars
de Paula Fox
2004
La romancière américaine jongle avec la stérilité des sentiments pour conter sans fracas des récits de vies désenchantées. Il n’y a pas grand-chose à faire dans la vie à partir du moment où vous ne pouvez plus vous raccrocher à la surface des choses ». Tout en remous sous leurs apparences lisses, les personnages de Paula Fox parlent en son nom. Une fois le concept établi, elle sonne l’hallali et au risque de créer un rejet chez le lecteur le prépare peu à peu à la curée des dernières pages. On se surprend parfois à frôler l’exaspération voire le découragement, Fox, à l’inverse de certains auteurs, renonçant à saupoudrer son cynisme de cette pincée d’indulgence qui rend l’humain supportable. Phénomène...
Françoise Monfort
juillet 2006
Le Matricule des Anges n°75
Le Dieu des cauchemars
de Paula Fox
2006
La romancière américaine jongle avec la stérilité des sentiments pour conter sans fracas des récits de vies désenchantées. Il n’y a pas grand-chose à faire dans la vie à partir du moment où vous ne pouvez plus vous raccrocher à la surface des choses ». Tout en remous sous leurs apparences lisses, les personnages de Paula Fox parlent en son nom. Une fois le concept établi, elle sonne l’hallali et au risque de créer un rejet chez le lecteur le prépare peu à peu à la curée des dernières pages. On se surprend parfois à frôler l’exaspération voire le découragement, Fox, à l’inverse de certains auteurs, renonçant à saupoudrer son cynisme de cette pincée d’indulgence qui rend l’humain supportable. Phénomène...
Françoise Monfort
juillet 2006
Le Matricule des Anges n°75
Pauvre Georges !
de Paula Fox
2006
La romancière américaine jongle avec la stérilité des sentiments pour conter sans fracas des récits de vies désenchantées. Il n’y a pas grand-chose à faire dans la vie à partir du moment où vous ne pouvez plus vous raccrocher à la surface des choses ». Tout en remous sous leurs apparences lisses, les personnages de Paula Fox parlent en son nom. Une fois le concept établi, elle sonne l’hallali et au risque de créer un rejet chez le lecteur le prépare peu à peu à la curée des dernières pages. On se surprend parfois à frôler l’exaspération voire le découragement, Fox, à l’inverse de certains auteurs, renonçant à saupoudrer son cynisme de cette pincée d’indulgence qui rend l’humain supportable. Phénomène...
Françoise Monfort
juillet 2006
Le Matricule des Anges n°75