La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Peter Kurzeck

Ouvrage chroniqué

Un été sans fin
de Peter Kurzeck
2013
Le premier ouvrage à être traduit de l’écrivain allemand Peter Kurzeck, maître dans l’art du souvenir et sa transfiguration poétique. Il vivait entre Uzès et Francfort, et sa participation était très attendue au Festival d’Aix « Lettres d’Europe & d’ailleurs ». Il est mort quelques jours avant, le 25 novembre 2013. Souvent comparé à James Joyce, Marcel Proust et Robert Walser, c’est un grand nom de la littérature allemande, quoique discret dans son pays et quasiment inconnu en France, qui vient de disparaître. Né en 1943 en Bohème, Peter Kurzeck était sans doute trop jeune pour pouvoir se souvenir de tout ce qu’il était en train de perdre ce jour de 1946, lorsqu’il fut forcé comme des millions d’autres Sudètes de...
Sophie Deltin
janvier 2014
Le Matricule des Anges n°149