La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Peter Turrini

Ouvrage chroniqué

A la tombée de la nuit
de Peter Turrini
2009
Peter Turrini fait tomber les masques de la société carinthienne, dévoilant confusion des valeurs et relents du nazisme. Lundi 21 septembre 1959, dans un village autrichien du sud de la Carinthie, une grande bâtisse blanche aux fenêtres grillagées de ferronneries baroques : la Tonhof. C’est là que le compositeur Gerhard Lampersberg et la soprano Maja Weis-Ostborn ont rassemblé de 1956 jusqu’au milieu des années 1960 quelques-uns des plus importants représentants de l’avant-garde autrichienne : d’abord les membres du Wiener Gruppe au premier lieu desquels Hans Carl Artmann, mais aussi Gerhard Fritsch, la poétesse Christine Lavant qui y rencontre un certain Thomas Bernhard, alors habitué des lieux… et Peter...
Etienne Leterrier-Grimal
mai 2009
Le Matricule des Anges n°103