La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Philippe Fusaro

A propos

L'Italie au cœur Fasciné par l’Italie des immigrés et des petites gens, Philippe Fusaro retrace le tragique destin du boxeur des années 30 Primo Carnera. Tout le monde n’a pas la chance d’avoir des parents italiens. Philippe Fusaro, libraire à Strasbourg mais originaire de Forbach en Lorraine, a pour sa part baigné dans cette ambiance familiale qui sent bon les oliviers gorgés de soleil. Il a vécu dans les parfums de sauces tomate qui mijotent, bercé par les histoires sur son grand-père, archétype du « nonno » à l’italienne. Quand il s’est agi d’écrire, après un passage aux Arts Déco, le jeune auteur n’a plus eu qu’à écouter les grillons lui souffler des récits sur un ancien soldat qui a combattu à Monte Cassino pendant la Seconde Guerre...
septembre 2004
Le Matricule des Anges n°56

Ouvrages chroniqués

Nous étions beaux la nuit
de Philippe Fusaro
2018
Avec un brin de nostalgie, Philippe Fusaro se plonge dans l’histoire du Piper Club, toujours en activité aujourd’hui, une discothèque romaine créée en 1965 dans un ancien cinéma de la capitale italienne. Les acteurs Vittorio Gassman, Virna Lisi et Clint Eastwood y sont venus danser avec la jeunesse locale. Une immersion dans le passé qui se projette jusqu’à nos jours, lorsque Gianni Desmond, personnage principal fictif, sombre à cause d’un chagrin d’amour. Son égérie, la star Betti Doll, emblème du night-club, est partie sans laisser d’adresse. Le chanteur Christophe, double halluciné de...
Franck Mannoni
octobre 2018
Le Matricule des Anges n°197
Palermo solo
de Philippe Fusaro
2007
Palerme est une ville d’énigmes et de légendes, figée dans le temps. Sur la capitale de la Sicile, beaucoup de rumeurs circulent, alimentées notamment par les agissements de la Pieuvre, la mafia, qui ajoute à cette atmosphère de conte parfois horrifique un culte du silence propre à encourager les murmures. Philippe Fusaro, italianophile et fin connaisseur des us locaux, s’est saisi de l’un de ces récits qui court sur les lèvres. Dans l’un des hôtels les plus prestigieux de Palerme, le Grand Hôtel & des Palmes, aurait vécu au secret un baron condamné par la mafia. Il aurait été confiné...
Franck Mannoni
septembre 2007
Le Matricule des Anges n°86
Capri et moi
de Philippe Fusaro
2003
Voir Capri et écrire. Écrivain d’ascendance italienne, Philippe Fusaro livre une lettre bouleversante à ses pairs, à tous ceux qui ont un jour quitté l’Italie pour chercher fortune, à tous ceux qui en sont nés, un peu apatrides, toujours étrangers, tous ceux qui ont le cœur au-delà des Alpes. Comme décor ? Capri, l’antre du béton à touriste qui sert pourtant de refuge à quelques grands auteurs : Malaparte y avait sa villa et ses habitudes. Philippe Fusaro y dépeint son Italie fantasmée en procédant par touches oniriques. Sans complexe, il convoque dans ses hallucinations littéraires ses...
Franck Mannoni
mai 2003
Le Matricule des Anges n°44
En deux temps, trois mouvements
de Philippe Fusaro
Huit courts textes pour seize voix. La forme se répète, presque théâtrale, très cohérente. Chaque fois, deux personnages se succèdent et racontent l’événement dramatique qui est survenu dans leur vie. En doublant systématiquement le point de vue, Philippe Fusaro parvient à donner un rythme singulier à son livre. Dans Il vino del Nonno, on entend le petit-fils puis l’épouse d’un vieil homme alcoolique. Deux regards s’opposent presque pour réaliser un portrait poignant en quelques pages seulement. Huit textes qui abordent huit morts et délient la langue énergique d’un jeune auteur, au...
Benoît Broyart
janvier 2000
Le Matricule des Anges n°29