La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Renaud Ego

Ouvrages chroniqués

Le Geste du regard
de Renaud Ego
2017
Comment la figure graphique vient-elle dans l’univers des tracés ? Et pour libérer quelles images mentales ? Ou comment Renaud Ego imagine la naissance de l’art figuratif. Une fois passé l’éblouissement lié à la découverte des grottes ornées, les préhistoriens se sont interrogés sur les usages de leurs peintures en oubliant, ou en négligeant, ce qu’il y avait de stupéfiant dans ce geste si novateur consistant à « rendre visible le monde sous la forme de figures ». C’est à esquisser la genèse de ce qui a rendu possible l’émergence de cet art singulier de faire des images, que s’attache Renaud Ego dans Le Geste du regard. Plutôt donc que de discuter des fonctions possibles de cet art, il inverse la perspective et s’intéresse au lent et patient processus qui...
Richard Blin
mai 2017
Le Matricule des Anges n°183
La Réalité n’a rien à voir
de Renaud Ego
2006
Il y a les mots et il y a le réel. Il y a les images des mots et il y a les images des choses. Renaud Ego qui mène depuis longtemps un travail de réflexion sur le statut de l’image en fait la source des poèmes qu’il a réunis dans La Réalité n’a rien à voir. Chez lui, la poésie ne naît pas d’une adéquation au monde, mais d’une sorte de déphasage. Désertant certitudes et assurances « Je n’entends rien à la pensée/ qui dit se contenter du sens littéral », il tâche de penser ce qu’il voit en rendant aux mots leur dimension de formes ouvertes. Il ne les traite plus en signes d’un savoir, mais...
Richard Blin
octobre 2006
Le Matricule des Anges n°77
Matthieu Messagier, l’arpent du poème dépasse l’année lumière
de Renaud Ego
2002
ruption, érosion, constellation. De la géologie à l’art d’habiter les spirales de l’instant, la poésie de Matthieu Messagier revendique des contrastes orageux. Né en 1949, révélé en 1971 par la publication du Manifeste électrique aux paupières de jupes1, Matthieu Messagier s’est imposé depuis comme l’auteur d’une œuvre singulière marquée par une syntaxe brisée et un sens de la vitesse qui, décuplant la force sonore du vers comme sa souplesse rythmique, pulvérise l’immédiateté d’un sens univoque au profit d’un kaléidoscope de sensations. « Qu’un poème devienne véritablement un relief, par ses accidents, ses failles et ses montées à pic -écrit Renaud Ego- et c’est l’intelligence tactile qu’il éveille ; qu’un autre libère un bouquet de...
Richard Blin
janvier 2003
Le Matricule des Anges n°42
Le Désastre d’Eden
de Renaud Ego
R enaud Ego est un familier de l’univers du poète suédois Tomas Tranströmer auquel il a consacré un texte sur la « modernité » de ses images lors de la parution de l’oeuvre poétique complète au Castor Astral. Cette réflexion basée sur les rapports entre science et littérature est encore présente dans Le désastre d’éden, son premier recueil de poésie. Le monde technologique dans lequel nous vivons n’est ni condamnable ni inhumain : il est, et aujourd’hui le poète se doit d’en dire les fréquences, ou les interférences, comme d’autres autrefois célébraient la nature. Renaud Ego évite toute...
Marc Blanchet
juillet 1997
Le Matricule des Anges n°20