La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Richard Flanagan

A propos

Dernière marche Un officier médecin qui refuse l’idéal de l’héroïsme national, un criminel de guerre qui vit des jours paisibles, et cet amour de jeunesse qui survit aux ténèbres de l’Histoire : la nouvelle folie romanesque de l’Australien Richard Flanagan se décline sur le mode polyphonique. Quand les fissures de l’âme épousent le charnier des débâcles ordinaires. L’écrivain a le regard franc et perçant, la poignée de main tout aussi puissante. Comme le lointain souvenir d’un passé d’ouvrier dont il connaît le discours coupable et la dialectique assommante, qui mène à toutes les servitudes. Aujourd’hui poids lourd de l’édition mondialisée, l’homme de Tasmanie continue d’arpenter dans ses fictions des terres frappées d’une violence essentielle. Depuis le salon d’un hôtel particulier situé près des bureaux de son éditeur, Flanagan se livre enfin, tandis qu’il demande poliment à changer de siège, afin que nous soyons tous deux à même hauteur. Un souci...
février 2016
Le Matricule des Anges n°170

Ouvrage chroniqué

Le Livre de Gould
de Richard Flanagan
2005
Grâce à l’imagination de Richard Flanagan, une anti-utopie autour d’un forçat peintre change son lecteur en écrivain surcultivé. On sait que l’île est le lieu même de l’utopie. Mais avec le temps les réalités ont inversé cet imaginaire. Après Huxley, Orwell et bien d’autres, Flanagan, venu de la Tasmanie, île au sud de l’Australie, tente de faire d’une colonie pénitentiaire et insulaire du XIXe siècle la plus fantasmagorique contre-utopie. Spécialiste en antiquités trafiquées, Sid Hammet (on pense à l’auteur du Quichotte) découvre dans un mauvais meuble de brocante un volume couvert de poissons peints et de manuscrits palimpsestes. Ce serait l’œuvre, si ce n’est un faux, du forçat Gould qui vécut vers 1820. Mais,...
Thierry Guinhut
mars 2005
Le Matricule des Anges n°61