La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Richard Krawiec

Ouvrages chroniqués

Dandy
de Richard Krawiec
2013
Derrière la façade clinquante de l’Amérique des années 1980, Dandy, premier roman de Richard Krawiec, explore la voie sans issue des exclus. Y a qu’à la télé qu’on voit ses trucs-là. (…) Quand on a la télé. » : au fond de jardins avec fontaines et balustrades, des villas aux allures de palaces, bar encastré, sèche-linge, télé couleur avec câble et, en surimpression, « toutes ces images de couples heureux et de familles qui faisaient des barbecues »… Tous ces trucs-là, ils ne les auront jamais. Ils ? Artie et Jolene, cœurs et corps perdus dans un monde décidément trop dur pour eux, trop froid. Trop sec. Dandy, c’est l’histoire de deux paumés, deux invisibles dont la vie tourne à vide jusqu’à ce qu’ils se rencontrent et...
janvier 2014
Le Matricule des Anges n°149
Vulnérables
de Richard Krawiec
2017
Puissant et tragique, le roman noir de Richard Krawiec explore les affres d’un enfant blessé dans un corps de géant. Dans l’Amérique de Richard Krawiec les apparences sont trompeuses. Il y a ce qu’on voit de prime abord : les pavillons proprets qui abritent des familles sans histoires, les rues grouillant de gens affairés, une société saine, garante de l’ordre et protectrice. Mais derrière les façades rassurantes de la normalité se révèlent les fissures, les terreurs et la complexité d’une société fragile, et promise à l’effondrement. Quand le regard se fait plus attentif viennent alors les peintures défraîchies, les carcasses rouillées dans les jardins envahis de mauvaises herbes, les hommes mal rasés...
Valérie Nigdélian
septembre 2017
Le Matricule des Anges n°186