La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Robert Creeley

Ouvrages chroniqués

Là, Poèmes 1968-1975
de Robert Creeley
2010
Avec cette anthologie de Robert Creeley, disparu en 2005 (à 79 ans), se découvre un pan majeur, tourné vers la grâce du quotidien, de la poésie américaine. Compagnon de route de l’une des aventures les plus riches de la poésie américaine post-objectiviste, celle du groupe de recherches Black Montain dont il dirigea la revue entre 1954 et 1957 et où se rassemblèrent, aux côtés de son recteur, le poète Charles Olson, Robert Duncan, John Cage, Robert Rauschenberg, Merce Cunningham, Robert Creeley semble pourtant n’appartenir à aucune école. Son style, très vite reconnaissable par la précision de compositions aux apparences légères, superficielles ou tautologiques, est un mélange savant entre la perception littérale de faits, les mémoires que...
Emmanuel Laugier
juillet 2010
Le Matricule des Anges n°115
Le Sortilège
de Robert Creeley
2006
On connaît un peu Robert Creeley en France grâce à deux traductions disponibles : celle de son roman autobiographique L’Insulaire (Gallimard, 1972) et celle d’un ensemble de poèmes traduit par Jean Daive (La Fin, Gallimard, 1998). Mais surtout comme le compagnon de route de l’une des aventures les plus riches de la poésie américaine post-objectiviste (après les William Carlos Williams, Wallace Stevens, Charles Reznikoff, etc.), celle du groupe de recherches Black Montain dont il dirigea la revue entre 1954 et 1957 et où se rassemblèrent, entre autres, Charles Olson, Robert Duncan, John...
Emmanuel Laugier
mai 2006
Le Matricule des Anges n°73