La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Robert Margerit

Ouvrages chroniqués

Le Château des Bois-Noirs
de Robert Margerit
2017
Robert Margerit (1910-1988) plante en Auvergne un huis clos oppressant, pour nous plonger dans les profondeurs de l’âme humaine. Pour se rendre à Saint-Rémy-sur-Airain (bourgade imaginaire derrière laquelle se cache probablement Saint-Rémy-sur-Durolle), il faut prendre le train de Clermont-Ferrand jusqu’à Thiers, puis l’autobus de Thiers jusqu’à Saint-Rémy, et traverser ainsi une Auvergne pas toujours très hospitalière. Pour le lecteur, ce sera l’affaire de deux petites pages, mais pour Hélène, la protagoniste involontaire de ce roman, qui s’en vient de Paris, le déplacement aura été beaucoup plus coûteux, puisqu’il lui aura fallu préalablement abandonner une vie mondaine qu’elle ne détestait pas, épouser Gustave...
Didier Garcia
avril 2017
Le Matricule des Anges n°182
terre aux loups
de Robert Margerit
2000
Superbe roman des armes suspendues, La Terre aux loups de Robert Margerit dit l’horreur en temps de paix. Un conte cruel où la pollinisation du mal s’enracine dans la famille. La postérité peut être une chose injuste, qui vaut à certains les limbes d’une réception tronquée et oublieuse. Un linceul de silence qui fut aussi celui de Robert Margerit, lauréat du Grand Prix de l’Académie Française dans les années cinquante, reconnu avant tout pour son cycle romanesque en quatre volumes consacré à la Révolution française. Plus encore, Margerit bénéficia jadis de l’appui inconditionnel de Julien Gracq, qui dira de son Mont-Dragon qu’il fut le seul roman qui l’eut vraiment passionné depuis la Libération. La même année, en 1951, l’un sera auréolé du Renaudot pour Le...
Benoît Legemble
janvier 2016
Le Matricule des Anges n°169