La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Robert Menasse

Ouvrages chroniqués

La Capitale
de Robert Menasse
2019
Guidés par l’expert Robert Menasse, allons explorer, à Bruxelles, les arcanes de la Commission européenne – entre faux roman d’espionnage et vrai conte philosophique. Dans L’Homme sans qualités, Robert Musil racontait comment, à Vienne, en 1913, un groupe d’aristocrates et de responsables politiques, d’artistes et d’intellectuels – d’aucuns diraient aujourd’hui les élites – s’efforçait, péniblement, de mettre sur pied la nécessaire commémoration de « L’année autrichienne ». Ils se donnaient le titre pompeux et mystérieux à la fois d’« Action parallèle » et préconisaient l’association, d’après eux profitable, du Capital et de la Culture. Une sorte de Jacques Attali, un dénommé Arnheim, devenait leur maître à penser, capable de leur fournir théories et...
Thierry Cecille
janvier 2019
Le Matricule des Anges n°199
Chassés de l’enfer
de Robert Menasse
2005
En un diptyque riche d’échos, qui nous mène des bûchers de l’Inquisition portugaise à la Vienne gauchiste des années 70, Robert Menasse nous offre un double roman d’apprentissage, encyclopédique et passionnant. Héritages et malédictions, obsessions du sang, destins des nations et poids des trajectoires individuelles : chacun de nous, dès sa naissance, se confronte à la mémoire et s’inscrit dans l’histoire d’une famille, d’une lignée, d’un peuple, de l’humanité déchirée. Le destin juif, en cela, n’est que la métaphore grossie, souvent tragique, d’un sort commun. Si les deux héros (ou bien est-ce le même, à deux étapes différentes du temps ?) de Robert Menasse sont Juifs et doivent, pour cette raison, affronter le mépris et la haine, et passer maîtres dans l’art du travestissement, du reniement,...
Thierry Cecille
février 2006
Le Matricule des Anges n°70
Machine arrière
de Robert Menasse
2003
Grotesque, absurde, outrancier, le livre de Robert Menasse dresse un portrait sans concessions d’une Autriche bon teint et nostalgique. La mère du héros de Machine arrière, citadine d’âge mûr, est persuadée qu’un retour aux sources, à la terre, peut lui apporter de nouvelles sensations, « une vie saine et sensée, en harmonie avec le cycle naturel de la nature ». En dépit des préjugés elle vient de se remarier avec un homme de quinze ans son cadet, « ce qui revient à dire qu’il a seulement cinq années de plus que toi, mon chéri », Frau Bauer (Madame Paysan) quitte son emploi, vend son appartement viennois et fait l’acquisition d’une ferme pour se lancer dans l’agriculture biologique. Depuis des années, son fils Roman vit à...
Emmanuel Favre
octobre 2003
Le Matricule des Anges n°47