La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Roland Schimmelpfennig

Ouvrage chroniqué

Une nuit arabe (suivi de) Push up
de Roland Schimmelpfennig
Dans notre société d’images, Roland Schimmelpfennig invente une langue dont les mouvements font penser à ceux d’une caméra qui cherche à saisir l’impossible réalité. Roland Schimmelpfennig est né en 1967 à Göttingen en Allemagne. Il nous est présenté comme faisant partie d’une nouvelle génération d’auteurs dramatiques. Il invente une langue qui lui est tout à fait propre, les personnages s’adressent aux autres et dans le même temps se parlent à eux-mêmes. Dans Une nuit arabe, la parole des cinq personnages se croise, s’entrecoupe, se répond comme en écho, circule comme une partition. Le lecteur a l’impression que l’auteur écrit comme s’il filmait avec une caméra subjective. L’écrivain joue de la langue comme avec le cinéma, il écrit par travelling,...
Laurence Cazaux
novembre 2002
Le Matricule des Anges n°41