La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Rosa Montero

Ouvrages chroniqués

La Chair
de Rosa Montero
2017
Femme en pleine crise de nerfs, mais pas que. Avec un humour dévastateur, l’écrivaine espagnole met en scène une amoureuse de la vie. Il est jeune. Il a 30 ans (la claque !). Il est beau comme un dieu Adam. Son « corps puissant frôle le miracle  » et cloue sur place la sexy Soledad, qui, elle, affiche au compteur soixante balais. Malgré (malgré ?) son âge, la narratrice cent mille volts imaginée par Rosa Montero n’a pas dit son dernier mot. Se résigner lui est impossible. Faire le deuil de ses illusions, no, et puis quoi encore ? Soledad est une fana de la vie, une accro au plaisir, une mangeuse d’hommes, réflexion faite, pas que : être hétéro n’est-ce pas se priver de la moitié du ciel ? Oh la la, Soledad s’embrouille,...
Martine Laval
mars 2017
Le Matricule des Anges n°181
Instructions pour sauver le monde
de Rosa Montero
2010
Tous les personnages de Montero n’ont pas sauvé le monde. Certains ne se sauvent pas eux-mêmes, d’autres ont bien failli faire capoter leur monde, d’autres encore sont en passe de sombrer. Ils sont quatre ou cinq à s’entrecroiser, à s’affronter, se perdre ou se trouver, en une sorte d’hasardeuse figure géométrique de correspondances. Matias est un chauffeur de taxi madrilène, sa principale qualité est d’être veuf de Rita, femme formidable, en un couple impeccable. Mais c’est aussi son seul défaut, puisque il envisage de se venger de l’urgentiste qui n’a pas su, pense-t-il, détecter à...
Thierry Guinhut
février 2010
Le Matricule des Anges n°110