La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Samira Sedira

Ouvrages chroniqués

Des gens comme eux
de Samira Sedira
2020
Qu’est-ce qui a donc poussé « Monsieur Guillot », comme l’appelle le juge, installé avec sa compagne dans un village paisible, où le silence, l’hiver, est tel que, « la nuit, si on tend bien l’oreille, on peut entendre les éboulis de roches que la montagne usée laisse choir dans les petits lacs turquoise, laiteux, troubles comme des yeux aveugles », qu’est-ce qui a donc poussé Constant Guillot à massacrer ses proches voisins, une famille entière, un soir d’hiver précisément, tuant les gosses et les parents en un affreux carnage ? Est-ce la frustration qui l’a transformé en monstre ? La...
Catherine Simon
mars 2020
Le Matricule des Anges n°211
La Faute à Saddam
de Samira Sedira
2018
Est-ce la faute à la guerre ou à Saddam Hussein si Adel, engagé dans un régiment de spahis, est mort, un sale matin, dans le désert du Koweit ? Non, bien sûr. Le « brave soldat Lazhrêg », comme son père le fera inscrire sur sa tombe, à Toulon, n’est pas mort au combat. Sa bravoure est ailleurs. Il s’est tiré une balle dans la bouche – ce qu’on apprend dès le premier chapitre. Un signe d’amitié de son copain d’enfance, Cesare, engagé à ses côtés, aurait pu le sauver ? Samira Sedira, à qui l’on doit deux émouvants romans, Majda en août et L’Odeur des planches (interprété au théâtre par...
Catherine Simon
mai 2018
Le Matricule des Anges n°193