La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Sarah Hall

Ouvrage chroniqué

Comment peindre un homme mort
de Sarah Hall
2010
L’Anglaise Sarah Hall compose un récit lumineux à quatre temps sur quatre figures d’« artistes ». C’est à travers la nature morte que l’on peut démontrer la véritable essence de ce qu’est la peinture », dit un célèbre peintre italien dans le nouveau roman de Sarah Hall. C’est à travers les arrêts sur image de quatre vies que l’écrivain anglais montre avec brio la source et l’imposture de l’art. Comment peindre un homme mort est un manuel ironique de la fabrique artistique et un tableau caché de la douleur et de sa portée. Rien de très intime a priori pourtant dans les natures mortes du « signor Giorgio », variations sur des bouteilles, ni dans ses œuvres de jeunesse, Coquillages du...
Chloé Brendlé
février 2010
Le Matricule des Anges n°110