La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Sergueï Dovlatov

Ouvrages chroniqués

La Zone : Souvenirs d’un gardien de camp
de Sergueï Dovlatov
2019
La publication de deux livres de Sergueï Dovlatov est l’occasion de mieux découvrir l’œuvre drôle et pathétique d’une plume aussi sensible qu’acerbe. L’histoire de la littérature russe au XXe siècle est en bonne partie celle de la lutte contre la censure et l’impossibilité de publier. Celle aussi de l’exil, quand il aura été possible. Ces questions sont omniprésentes dans l’œuvre de Sergueï Dovlatov (1941-1990), écrivain devenu une référence en Russie, une fois qu’après sa mort ses livres – écrits pour une bonne part durant son exil américain entamé en 1979 – y furent enfin publiés. Avec la publication de son Journal invisible en 2017, où Dovlatov racontait ses années ubuesques de directeur de revue forcé de pratiquer une censure dont...
Guillaume Contré
juin 2019
Le Matricule des Anges n°204
La Filiale
de Sergueï Dovlatov
2019
La publication de deux livres de Sergueï Dovlatov est l’occasion de mieux découvrir l’œuvre drôle et pathétique d’une plume aussi sensible qu’acerbe. L’histoire de la littérature russe au XXe siècle est en bonne partie celle de la lutte contre la censure et l’impossibilité de publier. Celle aussi de l’exil, quand il aura été possible. Ces questions sont omniprésentes dans l’œuvre de Sergueï Dovlatov (1941-1990), écrivain devenu une référence en Russie, une fois qu’après sa mort ses livres – écrits pour une bonne part durant son exil américain entamé en 1979 – y furent enfin publiés. Avec la publication de son Journal invisible en 2017, où Dovlatov racontait ses années ubuesques de directeur de revue forcé de pratiquer une censure dont...
Guillaume Contré
juin 2019
Le Matricule des Anges n°204
Le Livre invisible / Journal invisible
de Sergueï Dovlatov
2017
Dans un double journal aussi drôle qu’acerbe, Sergueï Dovlatov raconte les déboires et les apories de l’écrivain soviétique. C’est avec inquiétude que je prends la plume », nous dit Dovlatov en commençant son « journal invisible » écrit à Leningrad en 1976, quelques années avant qu’il n’émigre à New York. Une ville où il décédera en 1990, non sans y avoir écrit auparavant un « livre invisible » qui complète ce volume ; non sans y avoir encore publié ses nouvelles dans le prestigieux New Yorker. Mais l’inquiétude, chez lui, n’est pas celle que l’on croit, et cet introït ne fait qu’annoncer la distance bouffonne qui le sépare de l’exercice pompeux et auto-célébratoire qui caractérise trop souvent...
Guillaume Contré
mai 2017
Le Matricule des Anges n°183