La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Simone de Beauvoir

Ouvrages chroniqués

Mémoires (Tome 1)
de Simone de Beauvoir
2018
Aujourd’hui encore les Mémoires de Simone de Beauvoir peuvent nous éclairer : ces trois mille pages racontent et analysent comment une vie se construit, se libérant des carcans sociaux et moraux, revendiquant ses choix, reconnaissant ses erreurs. Certains écrivains sont, de leur vivant, déjà comme figés dans une posture : Simone de Beauvoir, peut-être, apparaîtrait comme… la statue du Commandeur au féminin ! La haute taille raide, la jupe soigneusement plissée, le chignon sévère, le regard toujours en alerte, elle surveillerait le moindre geste et la moindre parole de Sartre, qu’elle appelait parfois le « petit homme », et régenterait, pour les siècles des siècles, les armées du « deuxième sexe » qu’elle aurait inventé. Ou alors elle ne serait qu’une grande bourgeoise faussement échappée des beaux quartiers. Alors que Duras la...
Thierry Cecille
juillet 2018
Le Matricule des Anges n°195
Mémoires (Tome 2)
de Simone de Beauvoir
2018
Aujourd’hui encore les Mémoires de Simone de Beauvoir peuvent nous éclairer : ces trois mille pages racontent et analysent comment une vie se construit, se libérant des carcans sociaux et moraux, revendiquant ses choix, reconnaissant ses erreurs. Certains écrivains sont, de leur vivant, déjà comme figés dans une posture : Simone de Beauvoir, peut-être, apparaîtrait comme… la statue du Commandeur au féminin ! La haute taille raide, la jupe soigneusement plissée, le chignon sévère, le regard toujours en alerte, elle surveillerait le moindre geste et la moindre parole de Sartre, qu’elle appelait parfois le « petit homme », et régenterait, pour les siècles des siècles, les armées du « deuxième sexe » qu’elle aurait inventé. Ou alors elle ne serait qu’une grande bourgeoise faussement échappée des beaux quartiers. Alors que Duras la...
Thierry Cecille
juillet 2018
Le Matricule des Anges n°195