La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Victor Klemperer

Ouvrages chroniqués

Je veux témoigner jusqu’au bout (Journal 1942-1945)
de Victor Klemperer
Universitaire juif destitué par les nazis, Victor Klemperer, dont on avait lu LTI, a tenu un journal. Ce document source est un témoignage capital. Publié à Leipzig en 1975, quinze ans après la mort de Victor Klemperer, traduit en français sous le titre LTI, la langue du IIIe Reich en 1996, ce texte reparut en Pocket. En de courts chapitres thématiques, c’est une analyse du discours national-socialiste et de la manière dont le régime l’avait en quelque temps imposé à toute la société. La Lingua Tertii Imperii, Victor Klemperer a dû la subir comme le seul langage public possible pendant les douze longues années qu’a duré le Reich. Brillant spécialiste des Lumières, ce professeur francophile avait cinquante-deux ans en 1933. Juif...
Jacques Goulet
janvier 2001
Le Matricule des Anges n°33
Mes soldats de papier (Journal 1933-1941)
de Victor Klemperer
Universitaire juif destitué par les nazis, Victor Klemperer, dont on avait lu LTI, a tenu un journal. Ce document source est un témoignage capital. Publié à Leipzig en 1975, quinze ans après la mort de Victor Klemperer, traduit en français sous le titre LTI, la langue du IIIe Reich en 1996, ce texte reparut en Pocket. En de courts chapitres thématiques, c’est une analyse du discours national-socialiste et de la manière dont le régime l’avait en quelque temps imposé à toute la société. La Lingua Tertii Imperii, Victor Klemperer a dû la subir comme le seul langage public possible pendant les douze longues années qu’a duré le Reich. Brillant spécialiste des Lumières, ce professeur francophile avait cinquante-deux ans en 1933. Juif...
Jacques Goulet
janvier 2001
Le Matricule des Anges n°33