La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
ZA Loup à Loup 83570 Cotignac
tel ‭04 94 80 99 64‬
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Walker Hamilton

Ouvrages chroniqués

Tous les petits animaux
de Walker Hamilton
La rencontre improbable entre un simple d’esprit et un criminel impuni : l’unique roman de l’Écossais Walker Hamilton. Avec Walker Hamilton, les biographes n’ont pas grand-chose à se mettre sous la dent. Sinon peut-être la brièveté de sa vie, capable de piquer la curiosité (on aimerait au moins savoir ce qui l’a fait disparaître aussi vite). L’homme naît en Écosse en 1934. En apparence, ce fils de mineur n’a rien d’un littérateur, car la plupart des emplois qu’il a occupés au cours de sa brève existence ne plaident pas en faveur d’un homme de lettres (on l’a vu travailler dans une brasserie). Comble de malchance, il meurt en 1969, tout juste un an après la sortie de son seul et unique roman, lequel fut...
Didier Garcia
novembre 2013
Le Matricule des Anges n°148
Tous les petits animaux
de Walker Hamilton
Réédition de Tous les petits animaux, un roman déflagration sur notre in-humanité, entre poésie et cruauté. Troublant. Bobby, le narrateur de ce texte aussi merveilleux que dérangeant, a 31 ans. Il se raconte sans filtres, avec cette franchise déconcertante des êtres purs. Il se dit « pas ordinaire », d’ailleurs les « autres » le regardent « comme s’il n’était pas là ». Il fait partie des invisibles, presque des non-existants : « Je devrais être un homme, mais je me sens comme un petit garçon. » Exempté de toute violence, il connaît la peur, la solitude, le désarroi, puis, au fil des pages, lui viendra la colère, ou une sorte de liberté… Tout gamin, Bobby a été percuté par une voiture. Il est demeuré,...
Martine Laval
avril 2023
Le Matricule des Anges n°242