La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
ZA Loup à Loup 83570 Cotignac
tel ‭04 94 80 99 64‬
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

éditions Association

Ouvrages chroniqués

Engin explosif improvisé
de Loulou Picasso , Kiki Picasso
2009
Dans la Giscardie très avancée, Loulou, Kiki Picasso et le collectif d’artistes Bazooka ont tout dézingué. Maîtres en détournements graphiques et littéraux, colleurs- décolleurs, adeptes du poids des mots-chocs des photos, façon Big Brother, surlignant à la néo-situationniste l’aseptisation mondiale, intrinsèquement No Future, ils eurent la presse simili-underground à leurs pieds : Actuel, Charlie-Mensuel, L’Echo des Savanes, Métal Hurlant, Hara Kiri. Jusqu’à Libération où ils repoussèrent les limites de l’establishment avec le superbe supplément Un Regard moderne. Las, leurs provocations...
Dominique Aussenac
octobre 2009
Le Matricule des Anges n°107
Le Tampographe sardon
de Vincent Sardon
2012
Tampons crades, photos tristes et textes malins : réjouissante vue d’ensemble sur la production délurée de Vincent Sardon. La vérité, c’est que je ne sais pas pourquoi je fais des tampons. C’est venu comme ça (…). Je n’ai pas d’anecdote significative à raconter, pas de cause première. Je peux juste constater que le Tampographe a tout envahi comme une ronce, tout bouffé, qu’il ne reste que des trognons de mes aspirations premières et de mon goût pour le dessin » Alors cette ronce prolifère d’une page à l’autre – au gré des secrets de fabrication et de la liste des produits chimiques, de la description des ateliers successifs aux senteurs de pneu cramé, et bien sûr des nombreux tampons conçus avec amour :...
Gilles Magniont
mai 2012
Le Matricule des Anges n°133

Auteurs