La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

éditions Aux forges de Vulcain

Ouvrages chroniqués

L' Histoire de ma vie
de Henry Darger
2014
L' Histoire de ma vie de Henry Darger
Thierry Guinhut
juillet 2014
Le Matricule des Anges n°155
Article non disponible
Invasion
de Luke Rhinehart
2018
Pourquoi vivre, si ce n’est pour en rire ? C’est la question que posait déjà Luke Rhinehart avec L’Homme-dé, et que réitère Invasion, satire SF joyeusement anarchisante. Vivre de hasard et d’eau fraîche, c’était le gimmick de Luke Rhinehart, avatar fictif de George Powers Cockcroft, auteur de L’Homme-dé (L’Olivier, 1995). Dans ce roman semi-autobiographique, un psychiatre déjouait sa dépression latente en jouant sa vie aux dés. Qu’adviendrait-il de nous si chacune de nos actions se voyait dictée par le hasard ? Tel un enfant abandonné dans les vastes allées d’un supermarché, sans doute commencerions-nous par nous perdre – et puis par nous réinventer. Ainsi de Cockcroft, qui avant d’être le narrateur du jeu de dé en fut l’expérimentateur déboussolé. Fin...
Blandine Rinkel
octobre 2018
Le Matricule des Anges n°197
Souviens-toi des monstres
de Jean-Luc d’Asciano
2019
Dans une Italie qui n’appartient qu’à lui, Jean-Luc D’Asciano, par ailleurs éditeur à l’enseigne de L’Œil d’or, vient de placer un roman de grand battage avec contrebandiers, sirènes, frères siamois, malfaisants de toutes sortes, y compris quelques diables et Raspoutine lui-même, amoureux et jolies filles. Autant dire qu’il nous plonge dans l’ambiance du roman de grande marée, entraînant, rebondissant, tel que Dumas ne l’avait pas espéré, timoré qu’il était… Le néo-romancier, déjà auteur d’un recueil de nouvelles très animales (Cigogne, Serge Safran, 2015), a récolté le bon grain du récit...
Éric Dussert
juin 2019
Le Matricule des Anges n°204

Auteurs