La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

éditions Idlivre

Ouvrages chroniqués

Chopin en hiver
de Stuart Dybek
Courte nouvelle traduite de l’américain, ce livre édité avec les moyens du bord pourrait passer inaperçu. Il aborde pourtant un âge de la vie rarement raconté par des écrivains. La société des adultes est vue par les yeux d’un enfant à l’approche de l’adolescence. Ce garçon que sa mère élève seule est intrigué par un oncle qui traîne les séquelles de la guerre et d’un travail pénible -ses pieds ont été gelés- et par une voisine qui joue du Chopin et qui est revenue enceinte d’un séjour à l’université de New York sans dire à personne qui était le père. La découverte de cette musique...
Jacques Goulet
juin 2002
Le Matricule des Anges n°39
Les Lumières de Nejma
de Moncef Ben M’Rad
2003
Intellectuel tunisien, Moncef Ben M’Rad mêle les élans du lyrisme aux réalités de l’intégrisme dans un livre beau comme les « Mille et Une Nuits » des temps modernes. Choisir pour titre de chapitre des titres de tableaux, c’est planter la couleur et la lumière au cœur de la langue, c’est ouvrir des fenêtres sur des horizons désirables, c’est participer du mouvement qui tend à rompre l’inertie et à supprimer les frontières. Du Minotaure transpercé au Christ jaune en passant par Nu assis ou Tournesols, autrement dit convoquer Picasso, Van Gogh ou Gauguin, c’est vouloir rendre rayonnantes des forces qui ne le sont pas assez, c’est inviter à voir ce qui, par-delà le primitif et le primordial, est universel : le corps, l’amour, le désir de liberté et de...
Richard Blin
juillet 2003
Le Matricule des Anges n°45