La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

éditions Lapidaires

Ouvrages chroniqués

La Faim
de Serge Semionov
2021
Un bolchevik raconte la faim qui sévit dans les villes. De la frustration aux hallucinations, quand se nourrir n’est plus une option. Aux côtés de l’œuvre d’Isaac Babel, il faut désormais ranger La Faim de Sergueï Semionov. Traduit par Paul Lequesne, son « roman-journal intime » nous provient nimbé de la crédibilité de son traducteur et du récit de la vie de ce romancier russe né en 1893 et mort au front, en 1942, alors qu’il combattait, réengagé à plus de 50 ans, les troupes nazies. Il laissait l’un des livres les plus tragiques de la Révolution. Le sujet de Semionov, la faim, n’est pas un mal bénin au moment où il le prend, en 1919, en plein cœur du grand bouleversement, peu de temps après le changement de régime, au...
Éric Dussert
juillet 2021
Le Matricule des Anges n°225
Pantruche ou les mémoires d’un truand
de Fernand Trignol
2021
Acteur à ses heures, auteur quand il y pensait, Fernand Trignol (1896-1957) fut surtout une figure discrète mais indispensable du cinéma français de l’entre-deux-guerres : conseiller « argot » d’innombrables films, de Pépé le Moko à La Bandera, de Fric-Frac à Paris-béguin, il fut en outre un fournisseur émérite de figurants en tout genre dont il garantissait le réalisme, n’hésitant pas à recruter pour les besoins de la cause la clientèle au grand complet d’un vrai bal musette ou bien à requérir sur la zone une tribu entière de romanichels. Il faut avouer qu’il avait du répondant :...
Yann Fastier
mars 2021
Le Matricule des Anges n°221