La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

La rédaction Blandine Rinkel

Message Envoyer un message

Articles

Kiosque

de Jean Rouaud
La vulnérabilité du kiosque Jean Rouaud se remémore les sept années qu’il passa rue de Flandre, à rêver la littérature en écoutant le vaste monde poursuivre sa course. Jusqu’à l’avant-veille de son prix Goncourt, en 1990, Jean Rouaud aidait à tenir un kiosque de presse, rue de Flandre. Dans celui-ci, des centaines d’heures passées debout à observer, à écouter, à essayer de comprendre. Qui ? Soi, bien sûr, mais aussi le monde entier : celui qui, dans cette décennie, peuplait le 19e arrondissement de Paris. Réfugiés pieds-noirs, vietnamiens, cambodgiens, libanais, yougoslaves, turcs, africains, argentins et français – tous passant devant la petite cabine spatiale des journaux. Les kiosques, épicentre cosmique des quartiers, sont, comme la boulangerie ou...
mars 2019
Le Matricule des Anges n°201

Ce qui n’a pas de prix

de Annie Le Brun

L’art éperdu

Avec Ce qui n’a pas de prix, c’est aux enjeux de la laideur contemporaine qu’Annie Le Brun s’attaque – comme on chercherait à éventrer un faux plafond pour retrouver l’horizon. Il y a des évidences qu’on ne voit plus. Parmi elles, le fait que le monde s’enlaidit. Monde globalisé s’entend, puisque dans les métropoles, les musées et les aéroports, tout partout se ressemble, et que cette donnée, loin d’appartenir à une pure problématique esthétique, est en réalité une question politique : «  qu’on le veuille ou non c’est (même) une affaire politique d’importance ». Une...
juin 2018
Le Matricule des Anges n°194

Le Dossier M, livre 2

de Grégoire Bouillier

L’épaisseur d’une rencontre

Le Dossier M de Grégoire Bouillier est une fresque passionnée, drôle, ennuyante et intime, qui donne la nostalgie des grandes entreprises. C’est l’histoire d’une asphyxie amoureuse : l’histoire d’un cerveau contaminé par un fantasme et dont le langage s’épuise à essayer d’épuiser le désir. Il arrive que, pour être à la hauteur d’une histoire éprouvée, l’alternative se pose : ou bien fuir et ne rien en dire – laisser le silence emporter l’intensité – ou bien l’affronter et la dire, mais alors n’avoir pas le choix, et...
mars 2018
Le Matricule des Anges n°191

Les Argonautes

de Maggie Nelson

Des soleils rouges

Solaire, crue et troublée, l’écriture de Maggie Nelson décrit sans artifices la mort, la naissance et l’amour, comme si c’était la première fois. Il arrive, et c’est chaque fois un événement, qu’un livre réponde à des questions qu’on n’osait pas, ou qu’on ne savait pas, se poser. Par manque d’articulation ou de courage, un peu des deux sans doute. Les livres de Maggie Nelson ont ce pouvoir : ils vous révèlent ce que vous ne saviez pas que vous vous cachiez. Avec une précision et une honnêteté rares, son écriture explore le trouble des...
janvier 2018
Le Matricule des Anges n°189

Microfilm

de Emmanuel Villin

Microfilm d’Emmanuel Villin

Pareil à ce visage pensif qu’on devine sous une épaisse couche de maquillage, le deuxième roman d’Emmanuel Villin a les qualités contrastées d’un clown blanc. Vous commencerez par rire. Car Microfilm restitue, dans un style exact et amical, un malentendu typique du XXIe siècle : du jour au lendemain, un figurant professionnel et sans profession se retrouve embauché dans l’énigmatique...
janvier 2018
Le Matricule des Anges n°189