La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

La rédaction Nicolas Mouton

Message Envoyer un message

Articles

Je reste roi de mes chagrins

de Philippe Forest
L'atelier du roman Dans un roman en forme de représentation théâtrale, Philippe Forest convoque la peinture, Richard II, Churchill et son double, pour sonder la création littéraire et son inguérissable blessure. L’œuvre romanesque de Philippe Forest, au-delà de ses fidélités et de sa nuit fondatrice, demeure jubilatoire et aventureuse. Aucun de ses romans ne ressemble au précédent, tant dans la forme que dans ses interrogations. Seule une langue savante et souple, musicale, mais sotto voce, tisse un lien sonore de livre en livre. Dans Je reste roi de mes chagrins, dont le titre est une allusion au Richard II de Shakespeare – mais ayant pris l’aspect d’un vers d’Aragon dans Le Crève-cœur – le récit prend l’aspect d’une représentation théâtrale (avec actes, scènes, intermèdes, prologue) où il est...
septembre 2019
Le Matricule des Anges n°206

La Part du fils

de Jean-Luc Coatalem

La Part du fils de Jean-Luc Coatalem

Elle a la couleur verte, la force et la folie de la liqueur dont elle porte le nom. En Bretagne, chez les Coatalem, de père en fils on se baignait dans les eaux de la grotte Absinthe, « un théâtre de reflets ». Une mer de mémoire dont il va falloir sonder les ténèbres : car il y a un fantôme dans la famille, Paol, le grand-père du narrateur. De lui il ne sait presque rien, si ce n’est son...
septembre 2019
Le Matricule des Anges n°206

Je me promets d’éclatantes revanches »

de Valentine Goby

Lire Charlotte Delbo

En avril 1965, dans Lectures pour tous, Max-Pol Fouchet évoquait « le chant profond » de Charlotte Delbo, en laquelle il reconnaissait avant tout un poète. Trop souvent réduite à sa biographie et au témoignage qu’elle porte, son œuvre n’est pas suffisamment considérée sous l’angle de ce qui la fonde : une expérience du langage. L’innommable de la déportation ne pouvait être dépassé que par...
septembre 2017
Le Matricule des Anges n°186

L' Archipel d’une autre vie

de Andreï Makine

L’Archipel d’une autre vie d’Andreï Makine

Dans les derniers mois du règne de Staline, à l’Extrême-Orient de l’URSS, cinq soldats sont désignés pour prendre en chasse un fuyard échappé d’un camp. Mais l’attitude si singulière de l’inconnu les déroute, les perd dans la rudesse de la taïga. Bientôt, Pavel Gartsev, vétéran de 27 ans, se retrouve seul face à la peur, l’absurdité de l’obéissance, la solitude. Formidable roman d’aventures,...
septembre 2016
Le Matricule des Anges n°176