La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

RUBRIQUE Chronique japonaise
Chronique d'Eric Faye

Les articles

Combien de pouces voulez-vous qu'on vous coupe ? Après quarante-cinq jours de présence en terre nippone, il faut bien se résoudre à entrer dans un salon de coiffure. Parlez-vous anglais ? Non, bien sûr. Mais on court chercher un employé anglophone au fond du salon et il me pose des questions précises, notamment l’une à laquelle je suis bien en mal de répondre : combien d’inches (pouces) voulez-vous qu’on vous coupe ? Avec les doigts, j’indique approximativement la longueur souhaitée. L’anglophone me laisse alors seul avec mon bourreau. Le contrôle de la situation m’échappe vite, le voilà qui dégage les oreilles, tranche les pattes et...
novembre 2012
Le Matricule des Anges n°138

J’ai entendu battre le cœur d’Obama

C’est donc parti : me voici lancé pour quelques mois dans une carrière de gaijin, l’équivalent japonais du toubab ou du roumi. Le studio-duplex de la villa Kujoyama, à Kyoto, où je tiens le rôle d’écrivain-gaijin, est haut de plafond – dans les six mètres à la croisée de la voûte – et totalise dans les soixante-cinq mètres carrés, ce qui en fait un gueuloir d’exception pour mettre au point...
octobre 2012
Le Matricule des Anges n°137