La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Domaine français La langue sur le ring

septembre 2002 | Le Matricule des Anges n°40 | par Bertrand Serra

Le Bourreau de Maubeuge

Le Bourreau lui-même n’habitait point Maubeuge, mais un nom, c’est un nom.« Alors ? Un marchand de serpents et d’araignées devient catcheur par hasard. Métamorphose heureuse et entière -on appelle ça une vocation : il quitte sa femme, Eliane, très »attachante« , pour La Hyène, partenaire de ring, qui lui ouvre son cœur, au décapsuleur, et lui arrache le sien. De l’amour débridé, animal, marié à un romantisme de miel ( »envahis ! envahis ! je suis ton jardin, herse, laboure« ), et ce, malgré Robert Johnson qui, depuis la blessure du Bourreau lors d’un combat (avec le public), chante le blues à tue-tête… Gustave naît ; les pieds dans l’eau à cause d’une inondation, son père et lui attendent en papotant (Gustave lâche quelques bouts de rots et onomatopées) le retour au bercail de La Hyène, partie en tournée. Mais Eliane… ?
Après Le Trou de Mahaut, Orlando de Rudder, auteur protéiforme et érudit (Le Français qui s’cause, Bréviaire de la gueule de bois, Dictionnaire commenté des expressions latines, c’est lui), récidive dans la même veine -ce sang-là, saturé de truculence, d’irrévérence, coulait déjà chez Rabelais, Queneau et Jarry. C’est hénaurme et bourré d’humour, aussi spectaculaire et loufoque, aussi truffé de retournements inventifs et d’enchaînements hilarants qu’un combat de catch. Rudder décorsète la langue, en déploie avec brio les ressources, du détournement au calembour. C’est un jeu, de mots et de pistes, gratuit et invraisemblable, mais  »nous nous moquons de savoir si le combat est truqué ou non (…) il se confie à la première vertu du spectacle, qui est d’abolir tout mobile et toute conséquence : ce qui lui importe, ce n’est pas ce qu’il croit, c’est ce qu’il voit." Cet extrait d’une mythologie (le catch évidemment) de Barthes semble taillé sur mesure pour ce roman : l’air de rien, un tour de force, des airs populaires de picrate pour un grand cru.

Le Bourreau de Maubeuge
Orlando de Rudder
Hors Commerce
200 pages, 15

La langue sur le ring Par Bertrand Serra
Le Matricule des Anges n°40 , septembre 2002.
LMDA PDF n°40
4.00 €