La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
ZA Loup à Loup 83570 Cotignac
tel ‭04 94 80 99 64‬
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

RUBRIQUE Domaine français
Proses

Les articles

Corps de ferme

de Agnès de Clairville
Adieu veaux vaches cochons Agnès de Clairville signe le roman noir de la vie à la campagne. Ses narrateurs ? Les animaux de la ferme en chair et en os. Stupéfiant. C’est une histoire physique, charnelle, au suspense diablement orchestré, une histoire qui impose son souffle, oblige à l’endurance, une histoire d’odeurs et de sang, de vie et de mort. Dès la première page, on est déstabilisé, on n’ose pas tout comprendre, mais oui, c’est ça, cette narratrice, celle qui nous raconte son étonnement, sa douleur, sa solitude, qui ouvre grand ses yeux innocents réputés si doux, est une vache. Une pie noire. Un veau vient de naître dans un vacarme de meuglements et de cris : bienvenue chez les humains, bienvenue en enfer. Corps de ferme est un roman à...
janvier 2024
Le Matricule des Anges n°249

Le Grand feu

de Léonor De Récondo

Le Grand feu de Léonor De Récondo

Léonor de Récondo est violoniste et écrivaine. Et il y a justement beaucoup de musique dans son dernier roman, Le Grand Feu. Elle avait écrit de très belles pages sur les dernières heures de son père, le sculpteur Félix de Récondo, le faisant dialoguer fictivement avec Hemingway (Manifesto, Sabine Wespieser, 2019). Dans la série « Ma nuit au musée » (chez Stock en 2020, La Leçon de ténèbres)...
janvier 2024
Le Matricule des Anges n°249

L' Appartement

de Sébastien Brebel

Un monde appart

Décidément, on le verrait bien dans la Série Noire. Sébastien Brebel s’entête à ne vouloir s’adonner ni au thriller ni au polar. Il y ferait pourtant des merveilles, à n’en pas douter, lui qui excelle, en mi-Cronenberg mi-Chabrol de l’écrit, à installer des atmosphères aussi pesantes qu’intrigantes. Flirtant avec le fantastique, son sixième roman, comme tous les précédents parus chez P.O.L,...
janvier 2024
Le Matricule des Anges n°249

Charles

de Jean-Michel Béquié

Cinq ans d’éternité

Réédition de Charles, oraison funèbre d’un vieillard à son enfant perdu un demi-siècle plus tôt. Depuis sa maison frappée par le temps, un vieil homme à l’approche de la mort se souvient de celle de son fils Charles, emporté à 5 ans par la maladie. Plus que la fin de sa propre vie, c’est la disparition avec lui du dernier témoin de son enfant qu’il redoute. Il ne sort plus mais reçoit les visites de ses deux autres enfants, des adultes qui lui sont indifférents. Son monologue intérieur...
janvier 2024
Le Matricule des Anges n°249

Je n’ai plus peur de rester là

de Angela Lugrin

Je n’ai plus peur de rester là

Voilà plusieurs mois maintenant que je n’écris plus. » Dans le sillage autobiographique de ses précédents livres, c’est ainsi que commence le quatrième opus d’Angela Lugrin. Que faire de cette panne d’écriture ? Pourquoi cet empêchement ? Et maintenant que quelque chose se tait, de quoi l’écriture était-elle le signe avant ? Entre le « je n’écris plus » inaugural et le « je n’ai plus peur de...
janvier 2024
Le Matricule des Anges n°249