La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

RUBRIQUE Domaine français
Proses

Les articles

Les Singes rouges

de Philippe Annocque
Mémoires créoles En brefs instantanés, Philippe Annocque reconstruit l’enfance antillaise de sa mère, « mulâtresse blanche ». Une créolité délavée », c’est ainsi que l’auteur décrit ses origines, ou si ce n’est les siennes, celles de sa mère, qui sont forcément, par ricochet, les siennes aussi. Des origines à mi-chemin du blanc et du noir qui commencent en Guyane et se poursuivent en Martinique. Les singes rouges du titre sont des singes peut-être hurleurs dont on peut deviner la présence là-bas, tout près et tellement loin, « sur l’autre rive » du fleuve, dans la forêt – tropicale, guyanaise – ; des singes dont le nom n’est sans doute pas le bon, mais qu’importe car c’est celui que leur donne le souvenir...
novembre 2020
Le Matricule des Anges n°218

Freshkills : Recycler la Terre

de Lucie Taïeb

L’homme jetable

Que disent de nous tous ces déchets produits, effacés, recyclés ? Quelle est cette chose que nous ne saurions voir ? Lucie Taïeb affronte cet impensé. Freshkills est une dérive solitaire au cœur de nos vies post-modernes. Notre humaine condition qui, par défaut de mémoire ou par ignorance, continue de guetter l’horizon lumineux alors qu’à ses yeux se dérobe l’immense décharge sur laquelle elle est construite. Une humaine condition elle-même faite de l’étoffe nauséabonde du rebut ? C’est avec les ongles que Lucie Taïeb gratte le goudron noir...
novembre 2020
Le Matricule des Anges n°218

Filles données aux Adamites

de Mathias Rambaud

Filles données aux Adamites de Mathias Rambaud

Tout a commencé au Paradis, un bar d’une station balnéaire. Serveur le temps d’un été, Mathieu y fait la connaissance d’un père et de ses deux filles, Esther, l’aînée « qui porte l’amour sur son corps », et Abigaëlle, la cadette, beaucoup plus troublante tant elle semble auréolée d’un nimbe de « dangers flous ». Elle fascine Mathieu, ce dont le père s’aperçoit vite : « Pourquoi ne...
novembre 2020
Le Matricule des Anges n°218

Tableau noir

de Michèle Lesbre

Tableau noir de Michèle Lesbre

En a-t-elle connu des ministres de l’Éducation nationale, durant sa carrière d’instit’ puis de directrice d’école ! Michèle Lesbre les a comptés : pas moins de dix-huit en tout, des très oubliés Lucien Paye ou Christian Beullac aux plus marquants (pas forcément en bien…) Claude Allègre et François Bayrou. « Écrire sur l’école, c’est retrouver en désordre des moments, des doutes, et ce...
novembre 2020
Le Matricule des Anges n°218

L' Homme aux trois lettres

de Pascal Quignard

Play it again, Pascal

Le Dernier royaume de Quignard s’agrandit d’une pièce, un peu pareille aux autres, mais très belle. Dans le monde littéraire, quelle place occupe-t-il aujourd’hui ? On continue d’apercevoir ses gros sourcils, sur les présentoirs des libraires, au hasard d’une émission, ou ces jours-ci dans une exposition de la Bnf ; pour autant, il n’est pas certain qu’il fasse encore événement éditorial, surprise ou débat : comme si nous nous trouvions rassasiés de ce Dernier royaume et de sa régulière...
novembre 2020
Le Matricule des Anges n°218