La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Papier agenda Des voix à l’oeuvre

novembre 2003 | Le Matricule des Anges n°48

« Littinérance » propose des rencontres-lectures dans toute l’Auvergne.

Lancée en 1997 par l’Agence régionale pour le livre en Auvergne, « Littinérance » est une manifestation qui repose sur un double pari audacieux. Le premier est d’associer des écrivains et des comédiens pour faire entendre et donner à partager la vitalité de la littérature française contemporaine. Le second est d’amener la littérature dans des lieux où elle est peu diffusée.
Du 19 au 22 novembre, douze auteurs sillonneront ainsi le Puy-de-Dôme, la Haute-Loire, l’Allier et le Cantal là dans une bibliothèque ou un IUFM, ici dans une maison d’arrêt ou un hôpital. À chaque rencontre, 44 étapes sont prévues pendant ces quatre jours, leur texte est lu à voix haute par un comédien professionnel. La lecture dure quarante minutes avant que ne s’engagent les échanges avec le public.
Cette nouvelle édition offre de belles rencontres, avec des auteurs parfois peu connus. « Nous ne sommes pas dans la promotion, mais dans la médiation », explique Nicole Combezou, la directrice de l’Agence. Les Auvergnats pourront découvrir des univers singuliers et sensibles, comme ceux de Soazig Aaron, Goncourt du premier roman en 2002 pour le très questionnant Le Non de Klara, Agnès Dargent, Sylvie Gracia, François Emmanuel, Jean-Charles Massera, Richard Morgiève ( l’auteur d’Un Petit Homme de dos expose également ses peintures visages et bustes nus dans une galerie clermontoise), Philippe Raulet, Noëlle Revaz, Leïla Sebbar, Jacques Serena ou encore celui du duo perequien Gilles Moraton/Fabrice Combes.
La dimension humaine de « Littinérance » est essentielle. Depuis six ans, quatre-vingts auteurs ont été invités. « Il y a un côté famille qui s’élargit, fait de connivences et d’échanges ». La manifestation est-elle arrivée à maturité ? « Il ne faut pas s’endormir sur nos lauriers. Des efforts restent à faire. Comme développer la politique de fonds en librairies. Quand on invite un auteur, il faut le suivre, année après année. Nous devons également rajeunir notre public qui assiste aux rencontres souvent âgé et très féminin. Nous allons travailler avec des théâtres. »
Le 19 novembre, la soirée d’ouverture réunira à Clermont-Ferrand écrivains et comédiens-liseurs pour un spectacle paroles, musique et vidéo. À cette occasion, parce que « le climat actuel n’est pas très serein », sera lancé un appel à la vigilance par le Dispositif régional d’alerte pour les arts et la culture, un collectif nouvellement créé à l’initiative de vingt-cinq responsables de lieux de diffusion culturels.

Littinérance du 19 au 22 novembre rens. 04.73.31.99.00

Des voix à l’oeuvre
Le Matricule des Anges n°48 , novembre 2003.
LMDA PDF n°48
4.00 €