La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Revue Le masque vert

janvier 2013 | Le Matricule des Anges n°139

Le Visage Vert N°21

Avec sa couverture à rabats, son papier épais et ses illustrations, Le Visage vert, consacré à la littérature fantastique et d’épouvante, n’est pas qu’un bel objet. Un remarquable travail de recherche permet au comité de rédaction de proposer des textes oubliés d’auteurs du XIXe et XXe siècles ainsi que des textes contemporains. Avec toute son érudition, Michel Meurger a réalisé un passionnant dossier consacré aux Masques. Le rôle de cet accessoire par lequel « s’opère le passage de l’intérieur et de l’extérieur, de l’animé et de l’inanimé, du visible et de l’invisible, du montrable et de l’immontrable, du vrai et du faux, du masculin et du féminin, de l’être et du non-être » est analysé à travers l’histoire, la religion, le cinéma et la littérature. Qu’il cache ou qu’il révèle, il permet à celui qui le revêt de vivre « des existences distinctes et séparées ». Ce dossier est illustré par quatre nouvelles. La première, « Les Faulx-Visaiges », signée Marcel Schwob, s’inspire de faits réels. À la fin de la guerre de Cent Ans ans, une bande masquée terrifiait les campagnes normandes : « Car les Faulx-Visaiges tuaient cruellement, éventrant les femmes, piquant les enfants aux fourches, cuisant les hommes à de grandes broches pour leur faire confesser les cachettes d’argent, peignant les cadavres de sang pour appâtir les métairies et les réduire par la peur. Ils avaient avec eux des fillettes prises le long des cimetières, qu’on entendait hurler dans la nuit. Personne ne savait s’ils parlaient. Ils surgissaient du mystère et massacraient en silence. »
Trois autres nouvelles, « Le Masque » de Richard Marsh, « L’Œil du masque de pierre » de Bodo Wildberg et « Le Leurre » de Nicholas Royle entraînent le lecteur dans d’inquiétants méandres où la folie meurtrière côtoie l’irrationnel. Le lecteur découvrira en outre deux fictions hallucinatoires de John Bedot et un court texte autobiographique jamais traduit de Lafcadio Hearn, un écrivain que les amateurs de littérature de l’imaginaire connaissent bien.

Éric Bonnargent

Le Visage vert N°21
192 pages, 17
Maison Arricq 64330 Cadillon

Le masque vert
Le Matricule des Anges n°139 , janvier 2013.
LMDA papier n°139
6.50 €
LMDA PDF n°139
4.00 €