La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Agustina Bessa-Luis

Ouvrages chroniqués

La Ronde de nuit
de Agustina Bessa-Luis
2008
Ils sont nombreux, une trentaine peut-être, portent piques et lances qui s’enchevêtrent - là sur la droite, un tambour, prêt à ouvrir les festivités. Au centre, le capitaine Frans Banning Cocq, à sa gauche le lieutenant Willem Van Ruytenburgh dans un costume doré et finement brodé. De la main le capitaine semble demander que se mette en rang cette assemblée désordonnée. Quel capharnaüm, quelle allégresse ! Rembrandt a placé au milieu de cette foule une riche enfant, un poulet mort pendu à sa ceinture. Elle court, traverse le tableau, comme en suspension. La Ronde de nuit du peintre...
Virginie Mailles Viard
octobre 2008
Le Matricule des Anges n°97
Un chien qui rêve
de Agustina Bessa-Luis
2000
Pourvu d’une « intelligence déliée et d’une évidente aptitude au succès », Léon Geta Fernandes est un beau garçon de la grande bourgeoisie. Fils d’un père difforme, ce sont surtout des femmes qui veillent sur lui. Après une jeunesse protégée, sa mère le marie à une jeune provinciale du Minho. Délaissée par son mari, Maria Pascoal mène une vie monotone et solitaire. Lui préférant la compagnie futile et blasée de sa Bande, Léon passe à côté de sa trop discrète femme. Mais sous la cendre couve la braise : fantasque, délurée, cultivée, cette femme d’exception dotée d’une grande...
Delphine Désveaux
mars 2000
Le Matricule des Anges n°30