La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Alain Nadaud

A propos

Alain Nadaud : La recherche du zéro de l'écriture Alain Nadaud est l’auteur de superbes romans d’aventures métaphysiques. Il est surtout un acteur engagé du monde des Lettres. Septembre nous offres à la fois un nouveau numéro de Quai Voltaire la revue qu’il anime et d’un essai Malaise dans la littérature. Portrait d’un homme exigeant. Dans le petit domaine des lettres françaises contemporaines, un auteur qui n’écrit pas « Je » à chaque début de phrase, fait figure de suspect. Si cet étrange individu, aux prétentions littéraires avouées, s’entête à situer l’action de ses romans dans un antiquité très lointaine, c’est alors forcément un emmerdeur de première. Si, enfin, ce rebelle s’ingénie à créer avec un peu de religion, pas mal de mysticisme, quelques gouttes de sciences et le mythe de la naissance de l’écriture de quoi tenir en haleine ses lecteurs, c’est alors un imposteur. Il ne saurait être vraiment français, il...
avril 1993
Le Matricule des Anges n°4

Classement de rigueur

Chaque pièce du domicile parisien a sa ou ses bibliothèques. Peu de vieux livres, comme on aurait pu s’y attendre. Beaucoup de contemporains, Nadaud est attentif à ce qui s’écrit. La première chose que l’on remarque dans la grande bibliothèque du bureau d’Alain Nadaud, ce sont les photographies de quatre écrivains, Kafka, Lautréamont, Rimbaud et Baudelaire. Un examen attentif des livres décèle un ordre assez rigoureux dans le rangement des ouvrages. L’étagère du haut accueille les ouvrages qui ont servi de documentation pour l’écriture des romans. Ce sont des livres...
avril 1993
Le Matricule des Anges n°4

Défense et illustration de la littérature

Pour Alain Nadaud, les écrivains doivent organiser la résistance face à la société marchande. Sans concession, il cherche à rendre à l’écrit l’exigence qu’il mérite, situant la littérature du côté de ce négatif qui est à l’oeuvre dans toute organisation sociale. Peut-on définir ce livre comme un pamphlet ?. Non, je ne crois pas que ce soit un pamphlet ; plutôt l’analyse à froid -ce qui n’exclut pas non plus une certaine violence rentrée- de la façon dont se comporte une société donnée vis-à-vis de sa littérature. Le titre, Malaise dans la littérature, est un titre fort… Même si « malaise » en soi n’est pas un mot très fort, il traduit cependant...
avril 1993
Le Matricule des Anges n°4

Ouvrages chroniqués

Journal du non-écrire
de Alain Nadaud
2014
Que se passe-t-il au juste lorsqu’un écrivain décide d’arrêter d’écrire après avoir écrit toute sa vie et publié une petite trentaine de volumes (romans, nouvelles, essais, théâtre) ? Est-il si facile de tourner la page et de commencer une nouvelle vie, quand on a vécu plusieurs décennies durant avec pour seul credo « j’écris donc j’existe », et que l’on sait avoir usé de sa plume « pour échapper à l’ennui du quotidien » ? Manifestement, pour Alain Nadaud, la réponse est non. En 2010, sa décision à peine prise, il rédigeait et publiait D’écrire j’arrête (Tarabuste). Et voici qu’il...
Didier Garcia
mai 2014
Le Matricule des Anges n°153
La Fonte des glaces
de Alain Nadaud
2000
Roman cocasse et drôle, La Fonte des glaces fait surtout preuve d’une grande virtuosité pour laisser la langue mener à bien un récit plus profond qu’il n’y paraît. La puissance des mouches… Commençons par décerner une hypothétique palme d’or à la quatrième de couverture du nouveau roman de Joël Baqué : « Un homme traverse une brocante. Il se laisse tenter. On emballe son achat dans de vieux journaux. Les choses s’enchaînent. Il devient une icône de la cause écologique. » Ajoutons que cet homme s’appelle Louis, et qu’au moment où il traverse le vide-greniers, il est un charcutier toulonnais à la retraite. Veuf de surcroît. Fils d’une Carcassonnaise, qui plus est. Et d’un père comptable (n’en jetez plus). Qui a fini écrasé par un éléphant en Afrique (!). Ajoutons encore que ce...
Thierry Guichard
septembre 2017
Le Matricule des Anges n°186
Le Passage du col
de Alain Nadaud
2009
Alain Nadaud propose un habile jeu entre spiritualités bouddhiques et écriture de la fiction. Dans notre imaginaire le Tibet oscille entre l’actualité politique, des paysages époustouflants et une religiosité intense. Si Alain Nadaud n’avait fait que réunir ces trois instances, il aurait déjà bien réussi son roman. Mieux encore, il ajoute à ce roman d’aventures entraînant une analyse de la collusion entre la psyché et l’écriture tout à fait pertinente. Cela commence comme un simple récit de voyage, en toute modestie donc. Un écrivain, peut-être en mal d’inspiration, franchit les gorges de l’Himalaya à bord de véhicules brinquebalant sur des pistes en devers et en surplomb....
Thierry Guinhut
mars 2009
Le Matricule des Anges n°101
La Fonte des glaces
de Alain Nadaud
2000
Enquêtant sur la disparition d’un Français en U.R.S.S., Alain Nadaud dresse un tableau sarcastique du sort fait aujourd’hui aux écrivains… en France. L’auteur (ainsi qu’il se définit dans le roman) est rappelé en Normandie pour assister à l’enterrement de sa grand-mère qui lui laisse, en héritage, une mission particulière : faire la vérité sur le sort de son mari disparu en 1937 en U.R.S.S. Xavier Thureau, responsable du service de presse de l’ambassade de France y a été arrêté par le N.K.V.D., l’ancêtre du K.G.B. Depuis, et malgré un séjour de sa femme à Moscou, l’homme est porté disparu. Son petit-fils effectuera deux voyages en Union soviétique, le premier durant l’ère Gorbatchev mais les langues ont encore du mal à se délier, le...
Thierry Guichard
septembre 2000
Le Matricule des Anges n°32
Une aventure sentimentale
de Alain Nadaud
1999
Dans un style d’un autre siècle, Alain Nadaud évoque la passion de l’écriture. Sous le masque du badinage, les affres d’un homme sacerdotal. Nous sommes quelques années après la Fronde qui enflamma Paris au mitan du XVIIe siècle. Un homme de lettres prend la plume pour répondre aux avances d’une amie, dame à la cour. Il s’engage à lui décrire l’amour absolu dans lequel tout entière sa vie est prise. Durant 170 pages, il évoque donc une figure mythique et féminine dont on devine bien vite qu’il ne s’agit pas de celle d’une femme. En abusant « d’un pur procédé de rhétorique » le narrateur dépeint sa passion pour… l’écriture. Filée sur autant de pages, la métaphore n’est pas légère et on regrette parfois que le double sens des...
Thierry Guichard
octobre 1999
Le Matricule des Anges n°28
Le Livre des malédictions
de Alain Nadaud
1995
Dans ses fictions, Alain Nadaud n’a cessé de tendre sa plume vers l’origine. Avec Le Livre des malédictions, il se met en quête de l’écriture divine et, en chemin, dévoile la face cachée de Dieu. Alain Nadaud a toujours pris la littérature comme objet de fiction. Pour lui, le roman est son propre sujet, l’acte d’écrire sa propre justification et si « avant toute chose était l’écrit », depuis ne reste que la question du pourquoi. Quel est le rapport ambigu et tenace du livre et de l’homme, quelle est la cause de la pérennité de cette étrange fusion ? Car pour lui, il est évident que pérennité il y a, que l’homme sans la lettre n’est pas concevable, que pour exister, il faut être nommé. Depuis Archéologie du zéro, son premier roman, Alain Nadaud n’a cessé de mettre en scène dans...
Alex Besnainou
novembre 1995
Le Matricule des Anges n°14