La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Alan Pauls

A propos

Les fous rires de Borges Avec la parution de deux livres d’Alan Pauls un brillant essai sur l’incontournable Borges et un court roman drôle et farfelu c’est un mini-manuel de littérature argentine qui est mis à notre disposition. Ou comment transformer l’écriture en un immense terrain de jeu. Trois grandes voix dominent l’Argentine du XXe siècle : celle de Gardel le célèbre chanteur de tango, celle de Perón et sa femme Eva, et celle de Borges. Être écrivain argentin aujourd’hui, c’est d’abord se positionner face à la figure tutélaire de ce maître en littérature, qui représente bien plus qu’une écriture : quasiment une langue maternelle. Ceux qui choisissent de faire fi de cet héritage doivent prendre leur courage à deux mains pour tenter d’inventer une autre langue qui, quoi qu’ils fassent, s’inscrira à l’intérieur de celle-ci. Tout le monde se souvient de l’intonation...
novembre 2006
Le Matricule des Anges n°78

Ouvrages chroniqués

La Vie Pieds Nus
de Alan Pauls
2021
Un brillant court traité de la plage, servi par la voix proustienne de l’écrivain argentin Alan Pauls. Entre autobiographie, souvenirs et analyse culturelle, Alan Pauls passe en revue les multiples visages d’un espace clé de la vie moderne », nous indique la quatrième de couverture de La Vie pieds nus. « Entre  » ceci et cela, comme dit l’éditeur quand il se demande sur quelle table le libraire placera le livre. On peut, en effet, situer celui-ci au croisement de la littérature et des sciences humaines. Précisons qu’il est ponctué de photos de famille en noir et blanc de Pauls enfant, et blond : « Il faut dire aussi qu’à l’époque j’étais blond, aussi blond qu’un enfant allemand blond sur...
Jérôme Delclos
octobre 2021
Le Matricule des Anges n°227
Histoire des cheveux
de Alan Pauls
2010
Un obsédé des cheveux trouve son coiffeur idéal. Un texte délirant d’Alan Pauls, et une vertigineuse analyse de l’Argentine. Les cheveux… Pour l’homme accompli qui est au centre de cette histoire, c’est une obsession, et la cause de tortures incessantes : les domestiquer chaque matin ; rassembler son courage pour demander à un coiffeur un modèle de coupe dont il sait à l’avance qu’il ne sera pas respecté ; ruminer que ses cheveux lui survivront, car ils continueront à pousser, dit-on, dans son cercueil. Déjà, ne demeurent-ils pas incroyablement brillants, ceux qui ont été récoltés sur sa tête de gamin, alors que le reste de son corps se plisse et se boursoufle ? De même que la majorité des gens oublie au...
Pascal Jourdana
octobre 2010
Le Matricule des Anges n°117
Histoire des larmes : Un témoignage
de Alan Pauls
2009
Dans un roman à la fois familial et politique, Alan Pauls publie son éducation sentimentale, marquée par les rêves et la douleur. Bien qu’argentin, Alain Pauls (né en 1959) revient sur l’histoire du Chili pour mieux parler de son pays. Cet épisode de la chute tragique d’Allende chassé par Pinochet, symbole des bouleversements politiques de l’Amérique latine, est resté dans toutes les mémoires. Et l’on sait que le romancier affectionne d’interroger « le passé », pour reprendre le titre de son volumineux roman paru en 2003. Ce court texte (souvent drôle) joue parfaitement de l’ambiguïté de son titre. Histoire des larmes est à la fois histoire intime et panorama historique. Le personnage principal est d’abord un...
Thierry Guinhut
mai 2009
Le Matricule des Anges n°103
Le Passé
de Alan Pauls
2005
S’il fallait situer Alan Pauls parmi les auteurs sud-américains, soulignons que son héros Rimini déteste le Brésilien à succès Paulo Coelho « suprême pontife des convertis », séide de « la littérature de réhabilitation, ce succédané de catéchisme ». La littérature de Pauls pencherait plutôt vers la déréliction au sens propre, c’est-à-dire celui où l’être qui en est frappé se croit privé de Dieu. Rimini ne manque pas de religion pour autant. « Né avec la Révolution cubaine » (1959) à l’instar de son créateur-jumeau, d’addiction en addiction, il mène une course formant boucle entre...
Françoise Monfort
septembre 2005
Le Matricule des Anges n°66