La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Amos Oz

Ouvrages chroniqués

Judas
de Amos Oz
2016
Jérusalem, hiver 1959 : un huis clos en trio, miroir de la destinée d’Israël, par Amos Oz Qu’importe l’histoire, l’action, les personnages, si l’écriture sait emporter. Non que ces trois composantes soient insignifiantes chez Amos Oz, mais on est dès les premières pages indéfectiblement happé par l’expressivité des sensations, la couleur et le degré de réalité des images, l’usage inventif de la langue pour faire appréhender au lecteur un univers. À cet égard, certainement la traductrice, Sylvie Cohen, y a mis autant de respect que d’inventivité. Un étudiant désargenté, Shmuel Asch, va devoir abandonner ses études, en particulier son mémoire de maîtrise « Jésus dans la...
Thierry Guinhut
novembre 2016
Le Matricule des Anges n°178
Seule la mer
de Amos Oz
2002
Le roman, omnivore et presque omniscient, est sujet aux métamorphoses incessantes c’est un des leitmotivs des essais de Kundera. En voici une nouvelle preuve avec ce roman-poème, ou poème-roman, d’Amos Oz : en effet, c’est à une succession de poèmes en vers libres, « voire en rimes quelquefois », rompue irrégulièrement par le recours à la prose, que le romancier confie cette histoire quotidienne, émouvante et belle. Albert Danon, sexagénaire, comptable à Tel-Aviv à l’époque de Rabin et Peres, perd sa femme Nadia tous deux, on l’apprendra, étaient des immigrés, venus des Balkans, donc...
Thierry Cecille
septembre 2005
Le Matricule des Anges n°66
Une histoire d’amour et de ténèbres
de Amos Oz
2004
L’auteur de Mon Michaël et de Seule la mer signe un livre de mémoires foisonnant et romanesque et retrace à travers l’histoire de ses parents la genèse de l’État d’Israël. Rencontre. Tous ceux qui veulent mieux comprendre pourquoi Israéliens et Palestiniens se livrent une guerre sans merci depuis des décennies sans tomber dans le simpliste modèle hollywoodien qui consiste à désigner les bons et les méchants devraient se pencher séance tenante sur Une histoire d’amour et de ténèbres. Car sous couvert d’un destin individuel, d’une généalogie familiale, c’est la trajectoire collective d’une nation qu’il nous est convié de suivre. Amos Oz, né Amos Klauzner, est un enfant « typiquement » israélien, issu de familles « vomies » par l’Europe. Ses parents et grands-parents...
Emmanuel Favre
avril 2004
Le Matricule des Anges n°52